Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 19:30

 

Je passe quelques heures avec ma nièce Manon qui se démène dans ses premiers pas de vie professionnelle, tout en y ajoutant quelques activités annexes comme sa vice-présidence de l'association des pilotes d'avion handicapés, des cours pour son permis bateau ou son intégration dans une équipe de Volley-ball …

 

A fond la "petite", comme d'habitude …

 

Et elle est confuse de ne pas encore avoir transmis ses remerciements aux motards qui l'ont accompagné.

 

Elle me charge donc de transmettre ce message à tous les acteurs de la concentration hivernale des Millevaches, organisateurs et participants (cf. Millevaches 2014) :

 

 

Aux participants du mémoire de recherche de Manon

MeyMac / Millevaches 2014

Merci à Patrice, Bill et son équipe pour leur soutien !

 

 

Merci d’avoir participé à la réussite de mon diplôme de kinésithérapeute !

 

Manon se met à jour … vis à vis des Millevaches ! ! !

 

Le mémoire a été validé grâce à vous !

 

 

 

Vous avez été nombreux à manifester votre générosité et votre confiance pour me permettre d’aboutir à un excellent début de carrière professionnelle en région parisienne !

Manon se met à jour … vis à vis des Millevaches ! ! !

 

Lors du Marathon de Paris en Avril 2015, j’ai foulé les rues sous le slogan :

la solidarité

dont vous avez fait preuve lors de votre participation !

Manon se met à jour … vis à vis des Millevaches ! ! !

A très bientôt !

 

 

Manon Altazin.

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 10:43

 

Chez Raoul, c'est un gîte sur le Larzac, mais c'est aussi bien plus …

D'ailleurs, la carte de visite s'exprime ainsi : " Chambres d'hôtes et un peu plus …"

 

Et dimanche, c'était l'inauguration de ce site particulier.

 

La population conviée est éclectique. Des motards de tous horizons bien sûr, des collègues de boulot de notre ami Laurent, le maître du lieu, et de nombreux habitants du charmant village de La Vacquerie – Saint Martin de Castries (34520).

 

L'alchimie de cette population a priori hétéroclite, mais partageant des choix de vie fédératifs, agit rapidement. L'ambiance est sereine, animée, joyeuse, autour des tables de l'apéritif largement dédiées aux multiples produits du Larzac.

 

Laurent se plie à la tradition d'un petit discours et il explique son concept novateur d'une activité basée sur le partage. Le trouble du moment est palpable et, sous le coup de l'émotion, cet homme aux valeurs humaines profondément ancrées laisse à son fils le soin de terminer l'intervention … ce qui accroit encore un bouleversement bien visible.

 

Mais l'ami Laurent se ressaisit rapidement et sa faconde revient au gré de ses passages de groupe en groupe !

 

Puis vient le moment de se retrouver autour de la table de l'excellente Auberge des Causses avant le dispersement d'une troupe enchantée par ces heures si particulières.

Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !

 

Cet endroit est donc avant tout dédié aux rencontres, au partage, à la solidarité.

A peine né, ce lieu est déjà doté de nombreux atouts tels que la motothèque, la bibliothèque, la DVDthèque, le baby-foot, les gourmandises de Raoul, les bavardages de Raoul, le ciné de Raoul, …  

Et l'esprit de Laurent fourmille d'idées et de projets pour accroitre les possibilités offertes !

Les animations y seront fréquentes et la première est déjà programmée pour ce samedi 5 septembre vers 19h30. Une causerie sur le thème de "La moto d'hier et d'aujourd'hui" sera animée par un certain Éric Offenstadt dit "Pépé", un ancien pilote, moto et voiture, de renommée mondiale et le génial concepteur de nombreuses solutions techniques dont la dernière n'est autre que le fameux GECO.

Entre Pépé et Lolo, la soirée s'annonce sous d'excellents auspices ! ! !

 

Mais ce lieu attractif est aussi idéalement placé entre le sublime Viaduc de Millau et l'accueillante Méditerranée, niché dans des terres riches de paysages et d'histoire, moderne et ancienne.

 

A titre personnel, j'ai profité de ma présence dans cette région pour revivre quelques moments épiques d'une vie familiale vieille maintenant de plus de trente ans.

 

En parcourant quelques kilomètres, je retrouve le site grandiose du Cirque de Navacelles, une merveille de la nature. La Vis, rivière claire et calme, ou tumultueuse dans ses cascades, marque la limite entre l'Hérault et l'Aveyron. L'isthme de son méandre abandonné est surplombé du magnifique village de Navacelles.

La puissance et la grandeur de la nature propre à engendrer la réflexion, l'introspection :

Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !

 

Puis vient le tour d'une plongée historique en parcourant les rues et ruelles de l'imposant village templier
de La Couvertoirade.

Une leçon d'histoire et d'humanité grandeur nature :

Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !
Chez Raoul !

 

Je souhaite vraiment que ces quelques lignes et ces photos vous donnent l'envie de rencontrer notre ami Laurent tout en profitant d'une région aussi rude que magnifique, dont il est difficile de découvrir tous les atouts tant ils sont riches et nombreux.

 

Pour plus d'informations, voici l'adresse de son site (en cours) :

 

www.chezraoul.fr

 

Partager cet article
Repost0
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 22:04

 

C'est un immense plaisir pour moi de vous annoncer que ma nièce Manon est officiellement Kinésithérapeute, terrassant ainsi le handicap de la surdité et les difficultés engendrés par des hommes qui n'en ont que le nom et qui ont bousculé sa vie ! ! !

Enorme hommage à mes amis motards !

Ce vendredi après-midi, le diplôme en main et le sourire illuminant le visage
de ma petite Manon devenue bien grande …

 

Vous avez été nombreux à l'accompagner lors de nos périples en moto, à une période particulièrement difficile, et vous avez votre part dans cette superbe conclusion.

 

Depuis nos premiers tours de roues ensemble lors du premier Bol d'Or Classic en 2002, tous, vous lui avez prouvé qu'elle existait, qu'elle avait sa place parmi nous, que nous l'acceptions telle qu'elle était, avec compassion, mais sans pitié.

 

Les copains, les pilotes, les équipiers des teams, les voisins, vous lui avez insufflé, au moins pour ces 48h00,  un regain de joie de vivre, une lueur d'espoir, quelques raisons d'exister.

Enorme hommage à mes amis motards !

Juchée sur nombre de motos, adulés par ces inconnus qui lui offrent sourires,
casquettes ou stylos, Manon évince temporairement ses idées noires !

 

Une de ses remarques résonne toujours dans mes souvenirs, alors qu'elle recevait bien des témoignages d'amitié :

Mais pourquoi sont-ils si gentils avec moi, ils ne me connaissent pas ?

 

Comment pouvait-elle comprendre toutes ces marques de sympathie gratuite alors qu'elle venait de subir un odieux forfait ? ? ?

 

Et les années ont passé. Nous avons écumé les circuits, sa confiance revenait, tout doucement, sa farouche volonté s'affirmait, subtilement.

 

Ce blog n'existait pas à l'époque. Que d'histoires à se remémorer et à écrire …

 

Ensuite, son frère Maxime, sourd également, nous a accompagné et rapidement à pris sa place. A son tour il a pleinement profité de notre univers qui lui a offert la puissance de la solidarité au cours de multiples sorties et balades.

Tous ces moments sont bien connus de mes fidèles lecteurs.

L'évolution de mon Max y est parfaitement perceptible au fil du temps … des photos et des pages !

Enorme hommage à mes amis motards !
Enorme hommage à mes amis motards !
Enorme hommage à mes amis motards !
Enorme hommage à mes amis motards !
Enorme hommage à mes amis motards !
Enorme hommage à mes amis motards !

Quelques vues de cette journée mémorable de ma grande Manon rayonnante
et de ses parents visiblement satisfaits !

 

 

Impossible de tous vous citer, de peur de trop en omettre. Des copains réguliers aux multiples rencontres éphémères en passant par les organisations comme H.M.S. (Handicap Moto Solidarité), le MC Meymac, le GMT 94 ou le team MP Racing.

Mais chacun de vous peut être fier des résultats.

Mes deux écorchés de la vie se sont magnifiquement reconstruits.

 

Et je veux encore remercier chaleureusement chacun de vous pour cet accompagnement, a priori anodin, mais tellement puissant. Sans vous tous, et de nombreux autres, mes deux grands n'auraient pas vaincu les affres de la vie avec une telle maestria !

 

Et vous leur avez démontré, par l'exemple,
la force de cette solidarité qui les a tant aidés !

 

 

 

Qui aurait pu prédire un tel parcours, il y a une quinzaine d'années,
lorsque Manon et Maxime (planqué dans la bulle)  jouaient aux motards
sur la seconde Diversion de "Tonton Barjot" ?

Enorme hommage à mes amis motards !
Partager cet article
Repost0
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 08:18

 

Un copain en visite pour deux jours ...

Découverte de la région à un moment exceptionnel …

 

Une somme de conjonctions particulières :

La lumière et les teintes, le végétal et le minéral, les œuvres de la nature et de l'homme …

 

Deux diaporamas pour tenter de vous faire partager ces moments magiques dans des sites grandioses, accessoirement pays de motards où les lignes droites sont rares et courtes …

 

Autour du Puy Mary :

Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).

 

Autour du Massif du Sancy :

 

Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Histoires sans paroles (ou presque !).
Partager cet article
Repost0
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 11:15

 

Pour une fois, c'est une balade en voiture !

Nécessité oblige …

Mais que de plaisir à redécouvrir cette nature en éclosion, ces magnifiques architectures …

Et de nostalgie joyeuse à se remémorer toutes les balades motardes avec les potes, en premier lieu desquels l'ami Dédé (l'Ardéchois), de presque toutes les sorties passant par cette région ! ! !

 

 

Deux voisines, ce samedi,

Cherchent un chauffeur, plutôt poli !

Pour, à Cahors déménager,

Quelques cartons et mobilier !

 

Avec charme, arraisonné,

Je ne peux qu'obtempérer !

Mais la voiture un fois chargée,

Profitons du pont Valentré !

 

Ce superbe monument fortifié,

Au quatorzième siècle fut édifié,

Avec six arches remarquables,

Est surnommé le pont du diable.

 

Dans une humeur bucolique,

Nous repartons au gré du vent,

Par des routes touristiques,

En moto prises auparavant.

 

Au bout d'un chemin, le Lot s'étire,

Endroit rêvé pour la pause plaisir,

Le bon piquenique de Jacqueline,

Est absorbé d'une humeur badine.

 

L'escale à Saint Cirq Lapopie,

Même sans soleil nous éblouit !

Ce village rudement bâti,

Veille sur le Lot épanoui.

 

S'enchaîne la vallée du Célé,

Rivière calme et enjouée,

Offre une route endiablée,

Dans la nature juste éveillée.

 

Que de merveilles à découvrir,

Dans ces endroits plein de souvenirs !

De l'exubérante nature,

Aux démentes architectures.

 

Arbres, arbustes et autres talus,

Se parent de couleurs bienvenues,

Et se mêlent sans retenue,

Aux bâtisses parfois incongrues !

 

Entre falaises et en vals,

Nous retrouvons le Cantal,

Dont l'accueil est triste sous de précaires nuées,

Puis les Orgues de Bort encore illuminées !

 

 

Avec Jacqueline et Sylvie,

29 Mars 2105

 

Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Joindre l'utile à l'agréable …
Partager cet article
Repost0
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 19:49

 

Bonjour à tous,

 

Tout d'abord toutes mes excuses pour ce silence de quelques heures.

 

Mais ceux qui me connaissent bien, et surtout ceux qui sont ou ont été en contact fréquents avec moi savent pertinemment que je ne suis pas connecté chez moi et donc dépendant de solutions externes, encore moins souples le week-end …

 

D'autre part, j'ai aussi d'autres activités et engagements. Ceux-ci ont accru ma désaffection de ces dernières heures de ce sujet … fébrile !

 

Néanmoins j'ai pu me faire une idée de la tournure des évènements en cours grâce à de nombreux SMS et échanges téléphoniques. Cela ressemble à "Règlement de compte à OK Corral" et c'est bien dommage …

 

Ma première action, dès que j'ai retrouvé du réseau fut toutefois de corriger deux photos en réponse à un SMS de Raphaël Moreau.

 

Si je vais maintenant essayer de répondre à certains de ces nombreux messages et commentaires, je vais délaisser sciemment ceux qui sortent trop du sujet, au moins à mon avis. Comme je me suis appesanti sur les commentaires parus sur le blog, je vais commencer par ceux-ci. Je traiterai Facebook ultérieurement.

 

Tout d'abord, 2 questions posées par Pierre Geffrin (22H avant lecture):

- L'asso ProGECO Moto est-elle oui ou non un soutien du projet ? (si tu hésites demande à Pépé)
- Peut-on à la fois être POUR le Geco et CONTRE ProGECO Moto ?

 

En ce qui me concerne, et je l'ai déjà exprimé dans mon courrier sus-cité du 13 octobre 2014, avec de telles pratiques, l'association peut devenir néfaste au projet. Ce qui ne veut bien sûr absolument pas dire que l'association ne puisse pas être un support, et j'y ai d'ailleurs longtemps cru …

Quant à savoir si l'on est pour ou contre, c'est l'analyse, le ressenti de chacun.

Mais autant être encore plus clair : j'ai toujours été et suis toujours Pour le GECO, et j'ai toujours été POUR l'association … tout en devenant CONTRE son mode d'administration.

Et cela, Monsieur le Président, vous le savez fort bien, nous en avons suffisamment débattu !

 

Et si certains peuvent, tout à fait naturellement, douter de ces écrits, il leur suffit de remonter les pages de ce blog …

 

Je passe sur la polémique et arrive ensuite une assertion de Pierre Geffrin (17H avant lecture) :

"Cela dit, les questions étaient adressées à Patrice.
Amusant que tu soies désormais en phase avec lui, qui m'avait dit en décembre 2013 de me méfier de toi quand j'ai voulu te faire participer aux décisions de l'asso. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis, dit-on."

 

Il est parfaitement exact que j'ai dit cela à Pierre, mais il me semble néanmoins plus honnête de replacer le terme "méfier" dans son contexte :

 

Lors de la fin du salon de Paris, Pierre m'apostrophe :

"Que penses-tu d'Etienne ?"

Ma réponse est sans ambages :

"Ce gars-là a 100 idées à la seconde et il faudra le gérer, le canaliser, et se méfier de ses débordements mais je crois qu'il peut représenter un apport particulièrement bénéfique pour le projet.

Il a d'ailleurs largement fait ses preuves en nous retirant un grosse épine du pied ce week-end, et sur un simple coup de fil.

Pour moi, ces actes et cette capacité d'engagement valent bien des discours"

 

Si je ne vous garantis pas la formulation exacte, je vous assure des termes utilisés et du sens de ma réponse.

J'ai d'ailleurs, quelques semaines plus tard, rapporté cet entretien à Etienne lors de l'opération "Tirage de la Tombola. Il m'a remercié de ma franchise et m'a exprimé son partage de l'analyse ! ! !

 

Cette reprise de l'histoire (que vous pouvez retrouver ICI où j'affuble d'ailleurs Etienne du prénom de Eugène !) me pousse à me questionner différemment sur ce sujet :

La situation actuelle entre ces deux personnages ne pourrait-elle pas être engendrée, au moins en partie, par un management inadapté ?

On ne peut pas prendre les avantages d'une situation sans en occulter les inconvénients …

 

Enfin, cette manière de présenter les faits, de tenter d'opposer les personnes, non seulement je ne la partage pas, mais je la combats.

Et cela me ramène inexorablement au point d'origine de cette histoire, la présentation fallacieuse des membres sur une carte qui est plus loyalement celle de la somme des adhérents dans le temps.

En effet, beaucoup de ces points représentent d'anciens membres de l'association !

Et en fonction des études statistiques menées brillamment par un de mes compères de l'époque (et qui a aussi disparu, mais qui a dupliqué le lien de ce blog sur son mur Facebook !), j'estime que 20% à 30% -au minimum - de ces points représentent des anciens adhérents !

 

Et si cette estimation est juste, elle est une réponse factuelle à la question précédemment posée (une telle désaffection est pour moi un signe évident) :

- L'asso ProGECO Moto est-elle oui ou non un soutien du projet ?
 

 

Merci donc à Monsieur le Président de l'association ProGECO Moto de me conforter dans ma décision d'informer … j'espère pour le bien à moyen terme du projet !

Questions sur ProGECO - Eléments de réponses !
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 10:17

 

Hier soir, de nombreuses visions m'ont inondé d'émotions, à divers titre, mais aussi de joie pour tous mes potes motards qui sont aussi policiers ou gendarmes.

 

  • Des colonnes de CRS ou Gardes Mobiles acclamées par la foule ;
     
  • Un CRS, black de surcroit, "agressé" par une embrassade ;
     
  • Un inconnu qui s'étonne lui-même d'applaudir des forces de l'ordre.
A mes amis Policiers et Gendarmes ... et à tous leurs collègues !A mes amis Policiers et Gendarmes ... et à tous leurs collègues !

Tous ces potes, à divers titre, m'ont souvent fait part de leur difficultés face à l'image qu'ils ressentaient dans les populations qu'ils sont censés servir.

 

Ils n'apprécient pas toujours certaines de leurs missions, mais les accomplissent !

Certaines de leurs utilisations par le législateur pèsent sur leur moral, vont même à l'encontre des fondements de leurs engagements, mais ils assument !

 

Et ces dernières années, sous différentes formes, ces potes ont tous évoqué leur embarras, voire leur dégout de la dégradation de leurs conditions de travail, des relations de plus en plus conflictuelles avec les populations …

 

Le paroxysme est arrivé en ce début 2015, par des exécutions sommaires, lâches et gratuites :

 

  • Un protecteur fauché.

     
  • Un homme à terre achevé.

     
  • Une femme abattue dans le dos.

 

Un électrochoc pour la population d'autant plus important que ces mêmes forces de l'ordre s'agitent avec célérité pour tenter de contrôler ces dérives puis affrontent dans les heures suivantes des dangers immenses, essuient des feux nourris et résolvent (au moins provisoirement) cette situation de risque.

 

Et cette population redécouvre un visage estompé des forces de Police et de Gendarmerie. Celui de l'engagement d'une très grande majorité de ces fonctionnaires au service de la Nation, mais pas contre les populations, même si parfois le législateur les utilise comme tel …

 

J'ai eu la chance, très jeune, de vivre les différentes facettes des missions de ces corps.

Du contact parfois brutal lors de manifestations à la communion humaine au cours d'opérations de secours, au service de l'Autre dans le désarroi.

Les mêmes hommes, les mêmes uniformes, mais un vécu totalement opposé, qui a dû me forger un certain sens critique, m'éviter des jugements trop hâtifs !

 

Avec tous ces gendarmes ou policiers, homme du rang ou officier, instrument de troupe d'élite ou personnel non directement opérationnel, nous avons su échanger et ils ont réussi à me faire partager certains de leurs tourments.

 

Alors, à la vue de ces images, à l'écoute de ces paroles, toutes mes pensées vont vers eux.

Leur émotion doit être énorme, beaucoup plus grande que la mienne, et je suis heureux qu'ils puissent vivre ces moments de réconfort, et peut-être même de renouveau.

 

Amis Policiers et Gendarmes, si nous partageons notre passion de la moto, je vous ai parfois combattus sur certains sujets, mais je vous ai toujours respecté et je vous souhaite de bénéficier longtemps de cet engouement constaté hier, tant par la population que par le pouvoir politique ! ! !

 

Bien amicalement à vous.

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 18:20

 

Vous connaissez mon engouement pour le projet GECO d'Éric Offenstadt. Je m'y investis suffisamment et vous en ai fait assez de compte-rendus pour que ce sujet soit oublié …

 

Je ne vais pas vous narrer cette superbe manifestation du 4 novembre où était annoncée la prochaine création de GECO SAS, lors de l'anniversaire des trente ans de la SPEM, un des tous premiers partenaires du projet.

Cette entreprise de protection incendie et l'un de ses dirigeants, Frédéric Anfray, sont largement impliqués auprès de Pépé dans cette nouvelle aventure. D'ailleurs vous pouvez découvrir la traduction d'un entretien avec Frédéric sur Mototribu (Rencontre avec le Concorde)

 

Non, cette fois-ci je vous propose juste quelques photos de la bête dans un environnement prestigieux, le musée de l'air et de l'espace du Bourget, où se déroulait cette manifestation :

Le GECO en très bonne compagnie !

Quel puissant outil pour satelliser le fabuleux projet GECO …

La bête au pied de la fusée Ariane !
Une vision prémonitoire ?

 

Le GECO en très bonne compagnie !

Un avion de chasse terrestre
devant ses congénères de l'air dont le prestigieux Rafale …

Une association … fulgurante !

 

Le GECO en très bonne compagnie !

Ce GECO est paré pour un tour du monde avec une telle logistique.

Un mirage 4000 pour les déplacements rapides
et les organes de transport aérien du matériel et de la "Bande à Pépé"
(les équipes et supporters d'Éric Offenstadt au surnom affectueux de Pépé) !

 

Le GECO en très bonne compagnie !

Le GECO sait mettre le feu … dans les cœurs et sur les pistes …

Heureusement la SPEM assure la protection incendie ! ! !

 

Le GECO en très bonne compagnie !

En admiration devant le GECO,
deux vieux copains, deux anciens pistards,
successivement sur deux et quatre roues,
deux légendes des sports mécaniques :

Éric Offenstadt et Jean-Pierre Beltoise !

 

Le GECO en très bonne compagnie !

Portraits croisés de deux des multiples acteurs de GECO SAS,

Éric Offenstadt et Frédéric Anfray.

Le GECO en très bonne compagnie !

Le GECO unit les générations et provoque moult réactions.

La joie, la satisfaction, le respect, l'admiration, …

 

Le GECO en très bonne compagnie !

Deux félins au repos !

C'est le seul moment où les spectateurs peuvent admirer leurs superbes lignes. A l'arrêt !

Quel beau cadeau pour ce trentième anniversaire de la SPEM.

Et quelle belle image pour son dynamisme !

 

Le GECO en très bonne compagnie !

En extase devant le GECO, 3 as, 3 battants, 3 rapides, …

Sur deux et quatre roues, sur pistes ou dans l'espace,

Jean-Pierre Beltoise, Éric Offenstadt, et Patrick Baudry
partagent la quête d'absolu et des parcours d'exception …

 

Le GECO en très bonne compagnie !

Le jeune prototype choyé par la génération montante de la SPEM.

Léa, James et Mélanie respectivement actifs dans les fonctions,
commerciale, technique et administrative de l'entreprise.

 

Le GECO en très bonne compagnie !

Un GECO en tenue de soirée …

Pas commun !

Le GECO en très bonne compagnie !

Le prestigieux parrain et le génial concepteur,
à l'ombre du Concorde et visiblement heureux d'être là avec le GECO !

 

Le GECO en très bonne compagnie !

Au calme, tapie dans l'ombre d'un illustre prédécesseur des airs,

le GECO attend son heure …

Le GECO en très bonne compagnie !

Mais qui est un centre d'attention majeur,
étincelant sous les flashs des admirateurs ?

Le GECO bien sûr ! ! !

Fier d'être décoré des noms de ses partenaires,

dont la SPEM sur le bout du nez !

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 21:45

 

Juste arrivé le Beaujolais nouveau,

Dix jours plus tard c'est le Sato nouveau.

Le premier présente des saveurs de banane,

Le second assure une large banane !

 

Arrétons là cette digression,

Pour passer au sujet en question,

Steve Mc Twin, le second volume,

Des limbes de Sato s'exhume !

Une journée éprouvante … pour Sato !

 

La veille au soir, Adrien de Mototribu allume une mèche :

 

L'annonce de la sortie de la BD est en une de son site :

Une journée éprouvante … pour Sato !

 

Cette vision est complétée par une interview exclusive de Sato, assortie d'une offre alléchante, la possibilité de gagner une BD. Tout cela est disponible sur le Blog Mototribu !

 

Toute la journée, de nombreuses personnalités ou d'illustres inconnus transmettent le message, véhiculent l'information et nous commençons à découvrir quelques facettes de ce nouvel opus, au gré des forums et des réseaux sociaux :

Une journée éprouvante … pour Sato !

 

Même au Canada l'information passe (merci Didier) : MOTO PLUS.CA

 

Comme par exemple le GMT 94 qui relance avec ce dessin spécialement réalisé pour l'occasion.

Les nuées de motos, sans distinctions de marques de styles ou de fonctions s'agglutinent devant tous les bons points de vente (c'est au moins la vision de Sato) :

 

Une journée éprouvante … pour Sato !

Ce dernier bébé de Sato semble bien né,

L'enthousiasme qu'il génère est inespéré.

Une grande chaine solidaire s'est levée,

Et ainsi Dom' se sent fort bien accompagné.

 

Attelle toi maintenant bien vite au tome trois,

Pour nous offrir sourire, plaisir et même émoi !

 

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 18:18
Bonne Année 2014

Pour moi, ce début d'année est à l'image de cette photo :

Bonne Année 2014

Une aurore brumeuse et calme
après une période tumultueuse à plus d'un titre …

Mais aussi une lumière naissante et chaleureuse
qui annonce une suite pleine de promesses !

 

 

 

 

Et pour vous,
je vous souhaite une année 2014 proche de cette vision :

Bonne Année 2014

Avec un large horizon apaisant,
une vie se déroulant dans un contexte de rêve,
un environnement bucolique et réparateur …

 

 

Profitez bien de cette nouvelle année !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Patrice ou Div19
  • : Mes grandes virées en moto, dans la bonne humeur partagée entre amis.
  • Contact

Pages