Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 15:44

 

"La disparition d'une légende !" …

 

C'est ainsi que le magazine Cafe Racer nous annonce le décès de Colin Seeley, excellent pilote de Side-Car puis célèbre concepteur et réalisateur de cadres …


J'ai eu l'honneur de le rencontrer en juin 2017 lors du Cafe Racer Festival à Montléry, un homme abordable et souriant, fier devant ses œuvres !
 

Adieu Monsieur Colin Seeley ...
Adieu Monsieur Colin Seeley ...
Adieu Monsieur Colin Seeley ...
Adieu Monsieur Colin Seeley ...
Adieu Monsieur Colin Seeley ...
Adieu Monsieur Colin Seeley ...

Qu'il repose en Paix, avec une pensée émue pour son épouse qui l'accompagnait ce jour-là !

 

Cf. : Le superbe article de Cafe Racer

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2019 6 28 /09 /septembre /2019 10:18

 

Vendredi 21 juin début d'après-midi …

 

Mes engagements auprès des Restos du Cœur me libèrent suffisamment tôt et je dois pouvoir partir avant le front pluvieux qui arrive du sud …

Pour minimiser les risques, je me propulse plein nord vers Guéret, plutôt que de passer par Limoges, itinéraire plus rapide. En effet, je suis attendu par mon acolyte, Serge, chez l'ami Louis !

 

Peu avant La Courtine, une petite bruine se met de la partie. Pas grave, je continue.

Cette bruine se mue progressivement en averse, mais le temps semble plus clair au loin. Comme mon blouson est étanche, je poursuis ma route pour sortir au plus vite de ce grain.

 

Mais l'analyse est extrêmement mauvaise.

 

L'averse devient un déluge et je suis dans l'obligation de continuer faute de pouvoir m'arrêter dans de bonnes conditions de sécurité, d'autant que la visibilité est devenue foncièrement mauvaise. Lorsque je peux enfiler ma tenue de pluie, les gants, pantalon et bottes sont détrempés et je suis transi avec cette température descendue à 15° !

 

Dans ces conditions, j'opte pour un itinéraire plus sécurisant et emprunte la 4 voies vers La Souterraine. Peu à peu, la pluie perd de sa virulence et la luminosité s'accroit, au gré des nuages qui commencent à se disloquer. Je peux faire une pause après Châteauroux pour changer de gants et retirer la tenue de pluie.

Il me reste une petite heure de route et je vais ainsi pouvoir commencer à sécher !

 

Bonne soirée entre potes dans un environnement bucolique et un spectacle de rêve lorsque le soleil couchant embrase l'environnement de ses derniers rayons, annonçant la nuit la plus courte de l'année en ce solstice d'été.

En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …

 

Le départ pour Montlhéry étant programmé de bonne heure, nous assistons au réveil de la nature, le ciel qui rougeoie à l'est et une multitude de volatiles et ragondins qui fuient les rives de l'étang lorsque je m'approche pour prendre quelques vues de ce magnifique décor.

En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …

 

Dans le magma qui attend devant les portes de l'autodrome, Albin, l'un des grands-maîtres de cette manifestation, nous offre un passage privilégié. Il partage mon idée de pouvoir commencer à faire quelques photos avant l'arrivée de la foule qui est déjà dense :

Plusieurs centaines de photos sont disponibles sur Mototribu (lien ci-dessous).
Plusieurs centaines de photos sont disponibles sur Mototribu (lien ci-dessous).
Plusieurs centaines de photos sont disponibles sur Mototribu (lien ci-dessous).
Plusieurs centaines de photos sont disponibles sur Mototribu (lien ci-dessous).
Plusieurs centaines de photos sont disponibles sur Mototribu (lien ci-dessous).
Plusieurs centaines de photos sont disponibles sur Mototribu (lien ci-dessous).
Plusieurs centaines de photos sont disponibles sur Mototribu (lien ci-dessous).
Plusieurs centaines de photos sont disponibles sur Mototribu (lien ci-dessous).

Plusieurs centaines de photos sont disponibles sur Mototribu (lien ci-dessous).

 

Mais je ne vais pas vous raconter à nouveau mes perceptions de ce week-end exceptionnel, je l'ai déjà fait pour Mototribu et vous pourrez découvrir cette narration assortie de quelques centaines de photos (HD) en cliquant sur ce lien !

 

Néanmoins, en voici des considérations plus personnelles :

 

Nous installons notre spartiate campement aux côtés d'une joyeuse bande de bretons aux bien belles machines … même si la Kawasaki présente quelques soucis électriques, vite résolus.

En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …

 

Ma première rencontre dans le village encore calme est riche en émotion.

Éric Fontaine arrive face à moi, un large sourire éclairant son visage et ses premiers mots me vont droit au cœur :

" Super ce que fait ta nièce, c'est une sacrée Nana …"

Et le voilà qu'il se met à expliquer à ses copains les tribulations d'une jeune femme qui vient de réussir un de ses paris fous en devenant la première femme en France pilote d'avion  … sourde !

Nous devisons joyeusement et je lui conseille d'éviter de coincer ses boisseaux même s'il n'y a pas ici de descente comme à Gedinne (Belgique). Il avait en effet eu une belle frayeur sur ce superbe tracé routier il y a quelques années, la machine s'emballant à l'approche d'une série de courbes …

En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …

 

Le midi, nous constatons avec plaisir que nos autres voisins sont des commissaires de piste dont un certain Jean … Nous sommes souvent sur les mêmes circuits mais avons rarement le temps de converser, pris par nos activités réciproques.

Ce ne sera pas le cas ce week-end et nous nous reverrons très prochainement lors du méchoui du Moto-Club Meymacois dont il est aussi adhérent !

En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …

 

Et pendant ce temps-là, les machines tournent inlassablement sur le circuit. Le processus est immuable. Pendant qu'une série occupe la piste, une autre est en attente du départ sur la pit-lane aux ordres de l'ineffable Gilbert, et la suivante se regroupe en pré-grille.

Une petite idée de ce ballet au travers de cette vidéo, ou l'on aperçoit d'ailleurs l'ami Éric Fontaine (#25) :

 

Serge, mon logisticien hors pair, profite de son passage sur le stand de l'organisateur pour acquérir le seul exemplaire du journal Cafe Racer qui manque à sa collection. Et comme Bertrand Busillet est présent à ce moment-là, il en profite pour lui demander une dédicace … à son grand étonnement.

Encore un grand moment d'échanges savoureux !

En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …

 

Au cours de toutes ces pérégrinations, nous passons quelques instants avec le groupe Kiss'n Vroom. Une ambiance différente chez ces féminines passionnées, qui assument sans vergogne dans ce monde encore essentiellement masculin, comme le démontre ces vues d'une jeune pilote au look d'un certain Barry Sheene qu'elle n'a d'ailleurs pas connu vu son jeune âge (au moins par rapport à moi !) ou de cette frêle Amélie Mooseder domptant son monstre "Spitfire" :

En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …
En route pour le Cafe Racer Festival …

 

Et sans hésitation, ces nanas prennent d'assaut la piste :

 

Mais il nous faut prendre la route du retour, passer sous le banking, en découvrir sa structure et continuer à rêver en repensant à tous ces excellents moments …

En route pour le Cafe Racer Festival …

 

 

Et encore une immense acclamation à toute l'équipe
de Cafe-Racer pour cette superbe organisation !

Partager cet article
Repost0
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 08:26

 

Début juin, au cœur et sur le mythique anneau de Montlhéry, se déroulait le Cafe Racer Festival …

Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …

 

Je vous évoque cette superbe manifestation sur Mototribu (texte et galerie photos) :

http://mototribu.com/classique-cafe-racer-festival-2017-la-consecration-internationale-le-recit-de-patrice-altazin-photos-hd/

 

Mais c'est aussi l'occasion de retrouver bien des copains dont Bruno, Éric, Jacky, Jean, Serge, … et tant d'autres !

Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Partager cet article
Repost0
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 17:11

 

J'y étais, sous un ardent soleil, avec une casquette Mototribu …

Alors, plutôt que me répéter, ciquez sur ce lien qui vous permet d'accéder à mon CR ainsi qu'à la galerie de photos :

Coupes Moto Légende 2017 …
Coupes Moto Légende 2017 …

 

Bonne découverte !

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 15:52

 

Et nous voilà partis pour la première édition d'une nouvelle manifestation dédiée aux anciennes : Classic Machines.

 

Nous arrivons à Carole 2 heures avant l'ouverture au public. Cela nous permet de faire un tour rapide du paddock, de prendre les premières photos dans un calme relatif et de se faire une idée des forces en présence.

 

Dès les premières minutes, le ton est donné. Outre une météo fantastique, l'accueil est des plus agréables avec des bénévoles de la FFMC plein d'entrain qui assurent une consigne casques bienvenue. Ils sont vraiment actifs sur tous les fronts ces membres dévoués que j'ai le plaisir de côtoyer au sein de nombreuses antennes locales, disséminées sur tout le territoire :

"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

Tout de suite derrière, les aficionados de deux mythes tout juste trentenaires se partagent une large place pour présenter de nombreux et magnifiques exemplaires de GSXR et de V-MAX. En face, de larges étals de pièces, un aquarelliste et quelques anciennes machines à la vente.

 

Puis c'est la plongée dans la première partie du paddock. Tout le monde s'active pour décharger les bécanes, faire de derniers réglages, mettre les destriers en beauté, mais aussi s'apostropher, demander ou offrir des conseils, se retrouver, partager ces moments de plaisir, tout simplement. D'abord, essentiellement des solos :

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

Plus loin, une concentration de side-cars :

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

A 10h00, tous les pilotes sont conviés au briefing. Celui-ci se déroule en plein air, au centre du paddock, dans une ambiance studieuse et détendue. Il commence à faire vraiment chaud sous les cuirs et les sidecaristes ont hâte d'aller ouvrir le bal.

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

Ils partent se positionner en pré-grille puis s'emparent de la piste. A partir de ce moment, un ballet immuable s'organise et ce, pendant deux journées complètes. Pendant qu'une session tourne, la suivante se prépare.

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

L'ambiance de ces deux journées vous est déjà décrite dans Mototribu.

Mais quelques rencontres forts sympathiques ont émaillé agréablement ces deux journées.

 

Tout d'abord de joyeuses retrouvailles avec Eric Fontaine et sa bande. Ce passionné de vieilles mécaniques, particulièrement à 3 cylindres d'origine anglaise est un puits de connaissances, toujours humble et d'humeur autant badine que critique, dans le sens profond et positif du terme. Au fil de nos rencontres nous avons pu valider nos nombreux points de convergence et je le revois toujours avec plaisir.

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

C'est aussi la rencontre physique avec Frico. Nous partageons souvent des points de vue communs au travers des réseaux sociaux, mais c'est la première fois que nous nous trouvons face à face. Un régal !

Son week-end est émaillé de quelques incidents mécaniques vite solutionnés, mais aussi d'une blessure particulièrement handicapante : des côtes brisées. Et pas en faisant le zouave avec son side, non, tout bêtement en perdant l'équilibre dans le paddock.

Dommage et … douloureux !

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

Alors que je prends une vue d'une superbe paire de gants négligemment posée sur le réservoir d'une magnifique 1000 Vincent, un dialogue s'établit avec le propriétaire, totalement équipé "vintage", pour employer un terme en vogue. Cuirs d'époques au pantalon bouffant, bottes cavalières et casque ancien, bien qu'un peu plus moderne …

Je lui exprime donc ceci :

"Avec cette photo, j'ai déjà le commentaire en tête : classique jusqu'au bout des doigts !"

Dans un grand sourire il me lâche un "super" et m'exprime son plaisir d'être ici dans cette tenue pour piloter sa magnifique machine.

Un échange rapide mais plaisant et savoureux, avec un acteur accaparé !

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

Une pause à l'entrée du paddock permet de découvrir de magnifiques aquarelles, mais surtout de débattre avec leur géniteur, Patrice Lemiègre.

J'admire les œuvres exposées, la qualité du trait, le relief du dessin, le souci du détail, les remarquables transpositions de machines d'exception, d'hommes de légende …

L'artiste est plongé dans son œuvre et paraît taciturne. Mais cette impression disparait dès les premiers mots. La double passion de la peinture et de la moto transpire immédiatement dans le propos, dans l'attitude !

Taciturne n'était vraiment pas le bon mot. Juste appliqué, accaparé par un ouvrage fabuleux où la préoccupation du rendu est maîtresse … Du grand art qu'il ne déploie pas exclusivement avec des motos. Vous pourrez vous en rendre compte en visitant sa galerie.

Prodigieux!

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

Un "détail" conforte l'ambiance détendue qui règne ici, la présence féminine, sur la piste. Certes, nous avons l'habitude de voir les compagnes faire le "singe" (terme consacré du passager d'un side-car), mais ici, nombre d'entre elles sont aussi actives en solo, y compris pour des runs en V-Max !

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

Le dimanche midi, pas de pause sur la piste. Les clubs des deux trentenaires Suzuki et Yamaha s'en emparent pour une parade et des runs.

Encore des moments de grande convivialité, et même de fous rires lorsqu'un vidéaste s'équipe et s'installe dans un équilibre précaire sur la Harley qui ouvre la voie aux GSXR !

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

Ces deux journées sont tellement chargées de moments uniques qu'il est impossible de tout transposer ici.

  • Notre discussion avec Rémy qui bataille avec la mécanique survitaminée
    du plus gros Guzzi (1435 cc) ;

     
  • Les rigolades avec Franck et sa bande venus s'encanailler avec leurs Yamaha ;
     
  • L'évocation du Belgian Classic TT avec Claude. Son side aux couleurs Westbridge tournait aussi à Gedinne (Belgique) et nous nous retrouverons là-bas fin août ;
     
  • L'incroyable stand de Gérald Motos où la machine au kangourou (Jack Findlay) enfume, entre autres, la But récemment remise en état après son immolation involontaire à Dijon. D'ailleurs des avant-bras en portent encore les stigmates. Le choix était simple, lâcher la machine ou la sauver des flammes !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

Et toutes ces tranches d'histoires simplement humaines se déroulent sur le fond sonore d'un circuit en animation perpétuelle. Toutes les 20 minutes, une nouvelle session démarre, sans heurts et dans le respect mutuel des "arsouilleurs" et des "baladeurs".

Un plaisir à voir, un plaisir à vivre !

Mais plus que de longues phrases, voici quelques solos :

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

 

Et les side-cars :

"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !
"Classic Machines", une première bien prometteuse !

Le bilan de cette première est sans appel : "c'est quand la prochaine ?"

 

Toutes les personnes rencontrées sont unanimes.
Chacun a passé des moments exceptionnels !

Certes, la météo était particulièrement favorable,
mais ce n'est pas exclusivement cela qui procure
le bien-être ressenti et partagé.

 

Un immense bravo à Nicolas et son équipe d'avoir osé le faire et su le réaliser avec brio !

 

Classic Machines : un coup d'essai, un coup de maître !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Patrice ou Div19
  • : Mes grandes virées en moto, dans la bonne humeur partagée entre amis.
  • Contact

Pages