Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2008 5 25 /04 /avril /2008 20:10

La première journée qui s’annonce correcte après des jours et des jours de pluie. Laurence est encore en vacances et elle semble prête à reprendre sa rééducation motocycliste. Ca tombe bien j’ai le pneu avant à finir !

 

Nous préparons un pique nique, un thermos de café et, vers 11H00, la température dépassant très légèrement les 10°, nous partons de Bort.

 

Pour démarrer, la D 979 avec ses enchaînements de courbes rapides en direction de Saint Angel puis la N 89 jusqu’à Egletons où nous empruntons la D 16 vers Treignac. Le dernier affichage de température nous annonçait 11° et de nombreux nuages sont encore présents.

 





La Tempétueuse Corrèze
sort de son lit et
envahit les alentours.





Première pause bucolique après St Yriex le Déjalat le long de la Corrèze déchaînée, gonflée par toutes les pluies de ces derniers temps. Un café dans cette nature en plein éveil est bienvenu. Les bourgeons foisonnent et quelques feuilles commencent à poindre.

 

Nouvel arrêt une quinzaine de kilomètres plus loin pour admirer la cité médiévale de Treignac et son clocher tors bien particulier.

 






Le clocher tors de Treignac.


Cette structure donne une drôle d'impression !

Une des nombreuses attractions médiévales
de ce superbe village.







Nous continuons ensuite la D 16 jusqu'à Chamberet. Les paysages alternent en permanence. Des prés ou des cultures, des forets de conifères ou de feuillus, des vallées ou des cols, attirant le regard de toutes parts.

 

 

La route est correcte, mais reste une route de campagne avec ses innombrables surprises. L’exploitation forestière qui macule la chaussée de terre devenue boue avec l’humidité, le tracteur agricole au détour d’un virage, les changements constant d’adhérence en fonction de l’orientation au vent et au soleil, les animaux domestiques ou sauvages qui traversent en dehors des passages protégés d’ailleurs inexistants. Le rythme est donc calme et attentif.

 

A Chamberet, nous empruntons la D 3 vers Uzerche. Encore une route que Michelin a bordé de vert ! Un régal visuel et olfactif (pas trop d’élevage par là !).

 




Un rocher inséré dans un méandre de la Vézère est le support de cette
magnifique ville médiévale,

Uzerche.





Uzerche, pause pique nique au pied de la vieille ville, le long de la Vézère. Un petit coup de fil à DD07. Il y a un an et demi, nous rodions par ici sa Kawette.

Nous approchons maintenant des 20°, et nous constatons la différence dans l'avance de la végétation. Ici, la verdure efface plus vite les traces de l'hiver.

 

Nous repartons sous un magnifique soleil par la D 920 puis la D 3 vers Vigeois. Ensuite, c’est la D 7 surnommée la route de la Pomme du Limousin. Et pour cause, elle est continuellement bordée par les pommiers actuellement en fleur. Magnifique.

 

Le spectacle continue arrivé à Arnac Pompadour. Le splendide château est le siège des Haras Nationaux et l'hippodrome parfaitement entretenu se déroule à ses pieds. Une grande activité règne. Le week-end prochain ont lieu des championnats de France hippiques.

 





Le château de Pompadour.

Dans notre dos s'étire l'immense hippodrome.






Nous repartons par la D 901 jusqu’à Juillac ou nous obliquons sur la D 86 puis la D 9E2 par Vignols, Orgnac, la Vézère et Estivaux. Nous recroisons un couple en TRX et Hornet déjà vu à Pompadour. Nous devons avoir les mêmes attirances pour les routes vertes du Bibendum ! ! !

 

Il est à noter que cette portion est à emprunter avec précaution. Les routes sont très étroites, viroleuses jusqu’aux épingles vicieuses, parsemées d’embûches tel que branches ou gravillons. Cela permet de profiter pleinement des paysages somptueux. Nous en profitons d’ailleurs pour aller voir les fleurs de pommiers de plus près.

 

















Vergers, avec des fleurs pareilles, elles ne peuvent qu'être belles et bonnes ces pommes.
 

Ensuite, nous rejoignons Sadroc par la D 9 puis Saint Germain les Vergnes par les D 70 et 170.

 

A ce stade, Laurence commence à ressentir la fatigue et nous décidons de rentrer au plus rapide. Direction Tulle par la D 9 puis la N 89 jusqu'à Saint Angel ou nous reprenons la D 979 pour Bort les Orgues.

 

300 Km tout de même. Ca revient bien pour la Lolo, et elle a bien dormi ! ! !

 

Si nous n’avions pas été tenus par cette fatigue, le circuit se serait poursuivi, à partir de  Saint Germain les Vergnes, comme suit :

 

  • D 44 vers Seilhac ;
  • D 23E vers Vimbelle ;
  • D 23 vers Corrèze (magnifique village médiéval) ;
  • D 143 vers Egletons ;
  • D 991 vers Neuvic (encore une route verte avec le château de Ventadour) ;
  • D 20 jusqu’à la D 979 et Bort.

 

En souhaitant que vous prendrez le même plaisir que nous dans ces magnifiques paysages, traversés par des routes bien viroleuses.

Avez-vous noté que le mot Corrèze est rencontré sous trois formes, le département, la rivière, la commune ! 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Cours magistral et interprétation sans faille du virtuose : je suis arrivé à suivre sans difficulté tout le parcours sur la carte. :-)) Vivement le mois d'août !<br /> <br /> Et un grand bravo à Laurence pour sa persévérance !
Répondre
P
<br /> Merci à toi André, mais ayant fait ensemble une prtie de cet itinéraire, tu as sûrement moins de difficultés à suivre le tracé ! ! !<br /> D'ailleurs je suis toujours surmon projet d'un chapitre "Road-Book". J'aurais besoin de tes lumières, de ton expérience et de ton catalogue . . .<br /> A bientôt.<br /> <br /> <br />
B
un bien beau département de la france profonde<br /> @ + Pat
Répondre
P
<br /> Salut Pat,<br /> Si, un de ces jours, tu veux profiter de la région, n'hésite pas à me contacter.<br /> A +<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de Patrice ou Div19
  • : Mes grandes virées en moto, dans la bonne humeur partagée entre amis.
  • Contact

Pages