Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2021 2 16 /11 /novembre /2021 12:18

 

Une fois n'est pas coutume, je vous narre aujourd'hui une histoire de "boite à roues", comme promis dans mon précédent article (cf. Tour de France des Potes – Episode 1.).

 

Mais l'honneur est sauf puisqu'il s'agit des tribulations du sieur Blanco, bien connu de mes plus fidèles lecteurs et, en son temps, grand animateur de notre univers moto.

De plus, ils étaient deux dans cette Panda surnommée "Miss Aubrac", donc avec deux roues chacun !

 

En hommage à ce périple, d'une importance capitale pour l'ami Jean-Marie qui, après bien des années de galères ponctuées de multiples opérations, peut se confronter à de nouveaux défis, je vais donc reconstituer cette dizaine de jours mémorables.

 

J'avais accepté (avec grand plaisir) de maintenir le contact sur la page Facebook Escal'PandaAventure.

Chaque soir, je publiais un aperçu de l'étape du lendemain accompagné de quelques vues significatives glanées sur le net ;
Chaque matin, je relayais le vidéo de la veille fournie par l'organisation ;

Et chaque jour, je surveillais l'avancement de l'étape par le "tracking" des participants, mais aussi au travers des quelques communications de nos valeureux raiders.

Toutes ces interventions apparaîtront en italique dans ce compte-rendu.

 

De leur côté, Amandine et Jean-Marie nous adressaient des messages, photos ou mini vidéos en fonction du temps et des réseaux disponibles. Nous les retrouverons ci-dessous en caractères bleus.

 

 

19/10/21 départ d'Agen,

Jean-Marie prend seul le départ d'Agen … mais joyeusement accompagné. Une petite troupe de passionnés superbement accueillis par le partenaire Impérial Buffet qui a concocté un bien sympathique petit déjeuner.

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

21/10/21 départ d'Albi,

Où Jean-Marie a retrouvé sa fille … et navigatrice Amandine, puis un second équipage français ... comportant un autre Blanc (le neveu en fait).

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

21/10/21 Arrivée à Sète pour l'embarquement.

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Puis la longue traversée maritime débute :

 

C'est parti pour une quarantaine d'heures de détente … enfin, si l'état de la mer et de la météo le permettent …

 

Effectivement, après le départ de Sète, environ 1100 km de traversée avant d'arriver à Nador (Maroc) pour Amandine et Jean-Marie, notre équipage fétiche de la Panda 4x4 qui portera le N° 251 !

 

Bonne traversée à eux pour un débarquement en pleine forme !

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Salut les amis, une bonne nuit de sommeil dans un clapier de 3 m carrés nous voilà partis pour la journée. Au programme toute la partie administrative. Nous naviguons à l'heure actuelle au large de Valencia.

 

Amandine commence son travail de navigation sur le roadbook

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Nador …

 

Joli port sur la Méditerranée, au nord du Maroc …

De larges avenues bordées de palmiers …

Des plages de rêve …

 

Mais laissons songer nos aventuriers encore quelques heures car ce n'est sûrement pas ce qu'ils retiendront de cet environnement !

 

En effet, c'est le point de débarquement avant de rejoindre le premier campement au bord du lac Mohamed V … et d'entrer dans le vif du sujet !

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Les françaises à l'arrivée sur le port de Nador :

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Étape 0 : Nador > Lac Mohamed V (80 km)

 

Après le débarquement, liaison routière de 80 km qui conduit au premier camp sur le lac Mohammed V.

 

Les contrôles techniques seront effectués au camp.

 

Une fois cette procédure terminée, les équipes passeront la première nuit au dans le  style Panda Raid.

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Pour cette découverte de ce nouvel environnement, Jean-Marie se repose et laisse le volant à Amandine :

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Vérifications techniques OK 👍

Petit rabotage des bas de caisse 💪

Maintenant y’a plus qu’à !!!!  251 /252 /255 (NR : les 3 équipages français)

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

Enfin, le premier bivouac est installé :

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

Une jolie rétrospective vidéo du jour 0, liaison Nador – Lac Mohamed V
 

Un bon moyen de partager les moments vécus par Amandine et Jean-Marie …

Merci aux organisateurs pour cette belle et rapide réalisation !

 

Dimanche 24/10/21 - Etape 1 :

Lac Mohamed V > Bouarfa (414 Km)

 

Si pour la majorité d'entre nous c'est le repos dominical, il n'en sera pas de même pour Amandine et Jean-Marie

 

En effet, les équipes affronteront la plus longue étape du Panda Raid avec, entre autres, 210 km de pistes rapides, des zones caillouteuses, oueds et même les premières dunes. …

 

Les pilotes devront donc s'atteler à garder un certain rythme, et les co-pilotes seront contraints à bien utiliser road-book et boussole.

 

L'étape se terminera sur des pistes de sable blanc le long de petites dunes, puis les trente derniers kilomètres longeront une ancienne voie ferrée proche de l'Algérie.

 

Un programme qui risque de rendre impérative l'utilisation des phares pour une arrivée qui pourrait se faire de nuit …

 

Soyez forts et … gazzzzzz !

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Première journée 😄

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Arrivée de la première étape la plus longue : 415 km.

Repos bien mérité ce soir 😅😄

 

Résumé vidéo de la première étape :

 

Lundi 25/10/21 – Etape 2

Etape 2 : Bouarfa > Meski (357 Km)

 

Après cette étape marathon, quelques bricolages de Jean-Marie et une nuit que nous leur souhaitons réparatrice, c'est maintenant cap à l'est et exclusivement par piste où l'acuité d'Amandine sera mise à rude épreuve.

 

Mais notre pilote devra aussi rester vigilant devant des environnements particulièrement techniques et ne pas se laisser emporter par les sublimes vues, notamment du haut Atlas. Sinon, les pelles et plaques de désensablage pourraient démontrer leur utilité !

 

La solidarité de l'équipage, comme entre équipages se révèleront des atouts face à l'adversité.

 

Mais la récompense de ces efforts se traduira dans le décor final d'une superbe palmeraie insérée dans les profondes falaises des gorges du Ziz.

 

Gazzz … mais prudence et lucidité !

 

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

La grenouille marocaine communique ...

Bonne bronzette ... si le toit est ouvrant !

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Départ 2ème étape.

Doucement mais sûrement car JM malade cette nuit 🙄

 

Rassurons tout le monde, j'ai supprimé la publication de notre panne. En fait plus de peur que de mal, nous sommes repartis et bien arrivés au bivouac. D'ailleurs voici le bivouac installé chaque soir. Un haimas magnifique, vous comprendrez pourquoi on est pressé de rentrer le soir.

 

Arrivée 2ème étape !!!

Mme Panda se porte bien 😅😅 et nous aussi !!!

Maintenant DOUCHE!!!

Tchao 😉

 

Dernière publication de la journée 🤪 Amandine et moi-même sommes heureux de vous annoncer que malgré notre péripétie de cette après-midi (qui a eu lieu après le dernier CP)

Nous sommes VAINQUEURS de cette étape 2 !!

Cette victoire d'étape nous fait gagner 19 places au général.

Nous sommes donc remontés à la 17ème place.

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

Résumé vidéo de la deuxième étape, Bouarfa > Meski (357 Km).

 

Mardi 26/10/21 - Etape 3 :

Meski > Merzouga (178 Km).

 

Cap plein sud (avec des détours) traversant exclusivement des déserts … donc peu de références géographiques nécessitant la maîtrise du guidage à l'instrument et au road-book.

 

Les pistes techniques vont s'enchainer, exigeantes pour le pilote comme pour la mécanique, ayant déjà apportée quelques inquiétudes lundi.

 

Ces efforts seront gratifiés par les paysages grandioses des grandes dunes de Merzouga (Erg Chebbi) qui peuvent aussi être des pièges pour les Pandas.

 

Le final verra le relief s'accentuer offrant des alternances de montées et descentes, de traversées d'oueds et canyons, toujours sablonneux … et donc encore beaucoup d'adresse de conduite prévisible.

 

Bonne continuation …, évitez de nous alarmer à nouveau et continuez la progression !

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

 

Jante éclatée, tout ça réparé chez un mécano local et ça repart

 

Bien rentrés de l'étape des dunes aucun plantage. Impeccable, juste une petite erreur de navigation dans la partie regul, et une crevaison

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Après 4 jours...🤪

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Résumé vidéo de la troisième étape, Meski > Merzouga (178 Km).

 

Mercredi 27/10/21 - Etape 4 :

Merzouga > Tazoulait (248 km)

 

Pour démarrer, à nouveau vers l'ouest, du sable et du hors-piste, suivis d'une rapide liaison routière pour ensuite longer une rivière à sec …

 

Après ce passage plus rapide, Amandine aura fort à faire sur 60 km de navigation pure débouchant sur la plaine de Mharech avant de plonger dans un superbe canyon … agrémenté de sable à outrance.

 

Souhaitons que Jean-Marie ne retombe pas en enfance et y fasse des pâtés, perdant ainsi les bons résultats accumulés !

 

Mais si cela devait être le cas, ne doutons pas de la capacité de la co-pilote à remettre de l'ordre. Elle sera à nouveau mise fortement à contribution dans un secteur hors-piste sans réels points de repères visuels.

 

Voilà qui promet de nouveaux échanges animés comme cela semble avoir été le cas la veille …

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

 

Et la mise au point de Jean-Marie à ce dernier paragraphe :

 

Pas d'échange houleux, je me suis juste bien fait allumer quand je roulais trop vite et que je demandais en même temps à Amandine : la vitesse moyenne demandée, le cap, le tracé etc. etc...et elle avait raison surtout que la navigation était tendue à ce moment-là,🙄 mea culpa. Demain on va se la jouer cool.

 

Après avoir déjanté encore la même roue et un passage de dunes très sportif mais génial, une pause-café bien méritée au milieu de nulle part 😋

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Pause au km 135, nous avons cassé deux amortisseurs arrière à 20 kms d'intervalle. On repart avec deux neufs montés dans le sable merci à Thibault et Damien #252 pour le coup de main. On va calmer le jeu y'a des Panda en carafe partout.

 

Comme attendu pas d'exploit aujourd'hui 76ème de l'étape mais 21eme au général et 16ème au général 4x4. On gagne quand même une place.

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

Résumé vidéo de la quatrième étape,  Merzouga > Tazoulait (248 km) :

 

Jeudi 28/10/21 - Etape 5 :

Tazoulait > Tansikht (318 Km).

 

Direction ouest-sud-ouest pour ces nouvelles aventures, toujours sableuses, mais avec bien des changements de rythme.

 

Cette étape débute par des pistes le long de rivières desséchées ou canyons … offrant de multiples possibilités d'omettre la bonne direction.

 

Ensuite, un col de montagne avant de plonger dans la dernière portion de désert de ce sud marocain pour cette édition du Panda Raid.

 

Malheureusement, ce jour, nos deux protagonistes de la Panda #251 auront peut-être moins de temps pour faire les pauses nécessaires afin de profiter encore de ces fabuleux paysages ou sites … à moins qu'ils ne "jardinent" !

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Et, à nouveau, la mise au point de Jean-Marie à mes taquineries :

 

Nous n'avons pas jardiné du tout, Amandine à fait une navigation sans aucune erreur. Bravo et merci ma fille 😋

Étape 5, du sable des pierres un condensé de tous les terrains de jeux que nous offre le Maroc 😋

Partis dans le deuxième groupe du jour et avec deux amortisseurs arrière cassés net sur le bas nous avons la surprise de ne trouver que 8 voitures devant nous à l'arrivée.

 

C'est dommage que la casse du deuxième amortisseur soit arrivé juste avant la fin du secteur vitesse moyenne au pied de la dernière dune, j'ai quand même essayé de grimper, il m'a manqué un mètre pour basculer... plantage, marche arrière trouver un coin plus dur sur le bas de la dune et 150 m de grimpe dans le sable sur un amorto en première à fond ( costaud le fire) et c'est passé. Stop pour réparer en haut de la dune. En espérant que la cellule de fin de secteur vitesse moyenne était en bas de la dune et pas en haut ... Si c'est le cas, pas beaucoup d'espoir pour un bon classement ce soir.

 

A plus tard

JM

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Comme redouté, le point de contrôle (caché) de fin de secteur vitesse moyenne était placé 500m après la dune en haut de laquelle nous avons changé le deuxième amortisseur cassé.  Résultat des courses :

- 67 ème de l'étape

- 41eme au général (on perd 20 places)

- 22eme au classement 4x4

😕😞

Je suis dégoûté d'autant plus qu'on avait bien roulé et qu'Amandine avait fait une super navigation. Je vais me coucher.

Bonne fin de soirée à tous.

 

Résumé vidéo de la cinquième étape, Tazoulait > Tansikht (318 Km) :
Avec un beau souvenir à 35 secondes …

A cette lecture, Jean-Marie se fend d'un message :

  • T'appelle ça un beau souvenir ...

     

Ce qui engendre ma réponse …
sous une forme un peu particulière :

 

  • Oh oui Tom Pouce … :

    Super Mario,
    Est au boulot,
    Dans le sable couché,
    Il fait de gros pâtés.

    Et bien sûr malheureusement,
    Il perd du temps au classement.
    Mais l'expérience accumulée,
    Permettra de s'y retrouver !

 

 

Vendredi 29/10/21 - Etape 6 :

Tansikht > Ouarzazate (184 km).

 

Ultime étape, toujours avec une superbe météo … qui débute avec deux secteurs de piste traversant d'innombrables oueds. Autant d'occasions de gérer au mieux la mécanique déjà fortement éprouvée afin de finir en beauté !

 

La première piste amènera notre équipage dans un lieu chargé d'histoire, Agdz positionnée  sur l'ancienne route des caravanes reliant Marrakech à Tombouctou. Sûrement l'occasion de faire quelques photos … mais pas de flâner.

 

La seconde piste, qui marquera la fin du Panda Raid débouchera sur Ouarzazate à la magnifique architecture, mais aussi connue pour ses studios de cinéma.

 

Mais il restera tout de même à gravir le Col de Tichka à 2260 m. avant de retrouver le repos au Marrakech Hôtel.

 

Tous derrière Amandine et Super Mario, euh, je voulais dire Jean-Marie, pour les accompagner dans le final de ce somptueux voyage.
Et après, ils voudront nous faire croire que ce n'était pas (que) du tourisme …

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

Salut, départ de la dernière étape 07h45.

A plus tard 😉​​​​​​​

  • Arrivée officielle du PANDARAID 2021 passée !!
  • Ça c'est fait !!
  • Miss Aubrac a assuré !!
  • Vamos à Marrakech 😋
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Petite pause tajine sur la route de Marrakech

 

 

La récompense est au bout de la route, bientôt piquer une tête 😋

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Résumé vidéo de la sixième et dernière étape,

Tansikht > Ouarzazate (184 km) :

 

Cette aventure est maintenant virtuellement terminée mais il faut aujourd'hui assurer le retour, avec probablement une multitude d'images qui tournent en boucle dans des esprits libérés …

 

C'était un coup d'essai et c'est un coup de maître, dans le sens où Amandine et Jean-Marie sont arrivés, ont vaincus les aléas, humains comme mécaniques, et surtout, ont acquis une forte expérience …

 

Merci à eux de nous avoir fait rêver, bon retour dans vos familles et félicitations pour ce classement d'autant plus honorable que c'était une première, avec une accumulation d'aléas !

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Merci à tous nos partenaires sans qui rien n'aurait été possible 😉

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

 

Et pour vous remercier de votre accompagnement,
voici encore quelques vues, non publiées pendant le raid
et qui traduisent certains moments de cette épopée :

Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !
Les aventures de Blanco (avec sa fille) au Maroc !

Et, en bonus, quelques vidéos réalisées par notre tandem de choc :

 

Enfin, pour mémoire, voici le compte rendu de l'organisation de ce Panda Raid 2021.

 

Traduit de l'Espagnol, il peut présenter quelques inexactitudes ou approximations.

Néanmoins, il offre un autre point de vue au lecteur qui désire approfondir !

 

Étape 1. Lac Mohamed V - Bouarfa

La journée commence au lac Mohamed V. La nuit n'a pas été très froide, mais les tentes se réveillent avec une couche de rosée. De nombreux participants sont en route avant le lever du soleil ; On les retrouve dans les salles de bain en train de se laver et à la cantine, savourant un petit déjeuner puissant pour affronter la journée à venir. Lors du briefing d'hier soir, on leur a dit que l'étape serait difficile et donc personne ne veut manquer d'énergie.

 

Aux premières lueurs du jour, les équipes ont dit au revoir au campement. Une première plongée intense dans les zones les plus sèches du Maroc. Dans l'étape d'aujourd'hui, ils ont testé toutes sortes de sols, des pistes les plus rapides où ils ont atteint 80 km/h, en passant par des terrains caillouteux et de petits bancs de sable qui ont mis les coureurs en difficulté; certains ont même dû utiliser la pelle pour la première fois sachant qu'ils en auront à nouveau besoin dans les prochains jours.

 

Pour terminer cette première zone de pistes, les participants ont affronté la section chronométrée classique, dans laquelle ils doivent régler le temps indiqué dans le roadbook, ni plus lent ni plus vite, s'ils ne veulent pas être pénalisés.

 

Après un petit déjeuner en cours de route, les équipes ont traversé différents villages sur le tronçon de liaison vers la deuxième partie de la journée. D'autres kilomètres de pentes les attendaient et un paysage grandiose marqué par des mirages et des montagnes brisées. Après avoir traversé un petit port, les abords laissaient place à un sable plus fin de couleur plus claire où l'on apercevait les premières dunes.

 

La sensation d'immensité et le silence de mort des régions les plus reculées sont les expériences les plus commentées. "Peut-être arrêter ma routine chaotique pendant une semaine et pouvoir prendre une collation sans même entendre le vol d'une mouche est l'un des meilleurs souvenirs que je puisse garder de Panda Raid", a commenté un participant.

 

Terminez la journée à Bouarfa, lieu qui accueille le deuxième camp Panda Raid et auquel on accède en suivant le chemin balisé par une ancienne voie ferrée. Si la quasi-totalité des équipes sont arrivées dans la journée, celles qui ont rencontré des complications sont arrivées de nuit, phares allumées, et il leur reste encore quelques heures pour préparer leurs machines. Dans le briefing, l'importance de la conservation de la mécanique est rappelée ; Demain l'incroyable région d'Errachidia nous attend.

 

Étape 2. Bouarfa - Meski

Le jour se lève dans des tons roses sur le camp de Bouarfa. Les moteurs des Panda se mettent à rugir et les participants se préparent pour une journée annoncée avec du sable et de la poussière : les prises d'air, ainsi que les yeux, le nez et la bouche doivent être protégés au maximum. L'étape d'aujourd'hui est complètement nouvelle, elle surprendra donc à la fois les néophytes et les équipes habituées.

 

La première zone de pistes se situe à quelques kilomètres de la sortie du camp. C'est un bon départ, avec des sections très rapides qui servent d'échauffement aux participants pour l'étape chronométrée qui se déroule en début de journée. Le chrono a traversé un terrain accidenté, mais très ludique, dans lequel il était indispensable d'allier compétences au volant, avec les vitesses indiquées dans le roadbook.

 

Par la suite, les Panda ont été confrontés au défi le plus attendu : les oueds. Ce sont des rivières asséchées recouvertes de pierre ou de sable dans lesquelles la technique a dû être affinée pour pouvoir toutes les surmonter et ne pas se faire piéger. Cependant, certains participants ont dû sortir la pelle, les plaques et les plus malchanceux, les élingues pour être remorqués par leurs compagnons. Une zone difficile, mais particulièrement belle, puisque le terrain aride était rejoint par les arbres caractéristiques qui poussent à l'intérieur des oueds et les montagnes lointaines qui brisent la ligne d'horizon.

 

Ce paysage inhospitalier a été abandonné lorsqu'ils ont atteint le col de montagne que traversait les Panda jusqu'à la région d'Errachidia, une nouvelle zone pour le Panda Raid. Le changement drastique se voit dans l'architecture des villages, dans la végétation exotique qui pousse sur les rives du fleuve et même dans la couleur du terrain, qui est beaucoup plus rouge. Ce voyage, jamais parcouru auparavant, est impressionnant ; à la fois le grand lac que l'on aperçoit du haut du port, en passant par tous les villages en pisé qui se croisent en descendant. Il est inévitable de ralentir et de profiter du paysage qu'on aperçoit dans la descente. Il reste quelques kilomètres pour rejoindre le camp de la deuxième étape, situé à Meski.

 

Une nuit de plus, la musique joue dans le haimas de la cantine et les participants installent leurs tentes tout en profitant de l'occasion pour se doucher et dîner. Après le briefing quotidien, les plus courageux prennent un thé chaud autour du feu de joie tout en partageant les expériences de la journée. Ils vont bientôt devoir aller se reposer s'ils veulent faire le plein d'énergie pour l'étape de demain qui, bien qu'elle ne compte que quelques kilomètres, s'annonce très, très intense.

 

Étape 3. Meski - Merzouga

L'étape 3 est peut-être la plus attendue de chaque édition, car en plus d'être celle qui emmène les Panda vers les dunes, c'est la plus exigeante en termes de compétences de conduite.

 

Les premiers participants ont quitté le camp à 8h00 et ils ont rapidement mis leurs machines à la vitesse maximale pour accélérer à travers la section de voies rapides par laquelle la journée a commencé. Il a fallu beaucoup de navigation et d'intuition pour trouver le bon chemin, car après avoir été inactif pendant si longtemps, de nombreuses traces avaient été effacées.

 

L'élément suivant que les Panda ont rencontré étaient des rivières asséchées, certaines couvertes de pierres et une autre de sable pur, qui ont attiré un bon nombre de participants. Les pelles, les rampes, les élingues et de grandes doses de patience ont été fondamentales pour les surmonter.

 

Et quand il sembla que la scène ne pouvait pas aller plus loin, ce fut au tour des amas de pierre. A un rythme lent mais constant, les voitures franchissaient cet obstacle naturel, qui bien que dur, laisse des paysages grandioses et des dépaysements brutaux, laissant place à un petit apéritif de ce que l'après-midi réservait : les dunes de sable.

 

Après plusieurs kilomètres de pistes rapides, les Pandas ont aperçu les monticules des petites dunes à l'horizon. Les traverser était relativement simple, pas pour "leurs sœurs moyennes", qui servaient de dessert dans cette troisième étape. Les franchir était le dernier grand défi pour les Panda, avec en plus une section chronométrée sur ce parcours. Un combat contre la montre et contre le sable, qui s'est terminé pratiquement à l'entrée du troisième camp situé sous les grandes dunes de Merzouga.

 

Le crépuscule, vu sur la crête de la dune, a été spectaculaire. C'est l'un des moments préférés de chaque édition de Panda Raid, qui bien qu'éclipsé par une petite tempête de sable, n'a pas perdu d'adeptes.

Après une nuit difficile en bivouac, où le vent et le sable ont été les principaux protagonistes, les équipes se réveillent sous les grandes dunes de Merzouga. Il faut secouer les tentes, se brosser les cheveux et s'élancer vers l'étape désertique la plus pure.

 

À 8 heures du matin, les Pandas ont quitté le camp et ont emprunté la section de raccordement qui les mènerait à la première zone de pentes. En chemin, ils traversèrent plusieurs villes, coïncidant précisément avec l'heure d'entrée dans les écoles. Des milliers d'enfants regardaient le défilé, les saluant avec joie et surprise devant la nouveauté.

 

L'équipe de Charly 3 a accueilli les Pandas à l'entrée du premier tronçon de pistes, un domaine relativement rapide avec peu d'éléments pour se repérer. Un jour de plus, la navigation a été décisive pour trouver le bon chemin. Devant, le terrain a changé et est devenu plus sablonneux et mou, comme s'il s'agissait d'argile, piégeant les oublieux qui n'avaient pas changé la pression des pneus. Les deux scénarios ont été alternés, obligeant les équipes à jouer avec des pressions et des techniques de pilotage différentes.

 

Un petit sentier de pierre séparait l'environnement précédent d'une zone beaucoup plus rapide encore, dans laquelle les pointes de vitesse des Panda atteignaient leur maximum : jusqu'à 90 kilomètres à l'heure. À ce stade, il était possible de voir des Panda en groupe naviguer en ligne, aller de l'avant et jouer avec les choix qu'offraient les pistes parallèles. Ces routes se terminaient à l'entrée d'un imposant canyon, à travers lequel, en différentes sections, les Panda se séparaient pour suivre leur propre chemin : 4 × 2 et 4 × 4. Le voyage à l'intérieur du canyon a été très marqué par l'oasis, pleine de flore exotique, comme les palmiers abondants. À la fin, le roadbook a emmené les Panda sur des pistes très proches de la frontière algérienne, le point le plus éloigné de tout le voyage du Panda Raid.

 

Vers midi, un nouveau tronçon de liaison traversait plusieurs communes berbères et aboutissait à la dernière zone de pistes de la journée. Dans celui-ci, la section de régularité a été développée et, comme point culminant final, la traversée d'un immense oued de sable qui a certifié les pilotes comme « experts » de la conduite sur ce type de terrain. Peu d'équipes ont chuté dans cette épreuve, ce qui signifie que les jours précédents ont été d'une grande expérience.

 

L'étape 4 s'est pratiquement terminée à l'entrée du camp. Après une dure journée, mais qui laisse de très bonnes sensations, les participants se préparent pour le camp de Tazoulait, où une nouvelle tempête de sable menace le reste des équipes.

 

Étape 5. Tazoulait - Tansikht

Avant-dernière journée du Panda Raid 2021. Bien que la fatigue commence à faire des ravages chez les participants, l'envie de mettre à nouveau la résistance du Panda à l'épreuve l'emporte. Peu après le lever du soleil, les équipes ont commencé à l'arche, se dirigeant vers la section de liaison qui les a amenés au premier secteur des pistes.

 

Grâce à l'expérience acquise lors des étapes précédentes, les équipes ont largement réussi à surmonter les obstacles qui étaient préparés. De pistes rapides, en passant par de petits cols avec des zones type trial, routes de terre et de pierre, grands oueds de sable et dunes. Les changements de rythme ont été constants et ont obligé les pilotes à adapter leur pilotage dans chaque élément. Mention spéciale à l'essai exclusif du 4×4, qui a conduit les Panda à traverser une grande rivière de sable et la crête d'une dune.

 

Après avoir parcouru les kilomètres dans la matinée, les équipes sont entrées dans le deuxième secteur. Une immense palmeraie les a accueillis et a remis les moteurs à plein régime. De nouvelles pistes à des rythmes différents qui se terminaient à la route du dernier maillon qui traversait, entre autres, la ville de Zagora, la Puerta del Desierto. Dans cette ville, vous avez pu voir les Panda qui n'ont pas enduré mécaniquement l'étape d'aujourd'hui, qui, après avoir visité les ateliers et l'installation, ont atteint le camp de Tansikht.

 

La nuit dans le camion de service est présumée longue. Il y a beaucoup d'équipes qui, bien qu'elles n'aient pas eu besoin de s'arrêter dans les ateliers des villes voisines, doivent contrôler leur Panda pour le voyage que nous réserve à la fois la sixième étape et le retour à Tanger. Demain c'est le dernier jour d'aventure et les sensations en bivouac nous montrent que personne ne veut que ça s'arrête.

 

Etape 6. Tansikht - Ouarzazate

Les Panda disent "à l'année prochaine" aux pistes marocaines.

 

Aujourd'hui était le dernier lever de soleil au camp Panda Raid 2021 et curieusement, demain les équipes vont manquer de se réveiller dans un environnement aussi privilégié que celui qu'elles ont eu ces derniers jours. Il leur manquera également de se réveiller sous une tente, de partager le petit-déjeuner avec des collègues et de vivre intensément les moments entre pilote et copilote à l'intérieur du Panda.

 

Dans la sixième étape du Panda Raid 2021, le véritable test consistait à supporter la mécanique des voitures, fortement endommagée par les jours précédents. Avec deux secteurs de pistes de pas trop de kilomètres, les équipes ont pu profiter une dernière fois des paysages marocains, apercevant depuis leurs machines des villes abandonnées ou les célèbres studios de cinéma de Ouarzazate, à côté desquels se trouvait la ligne d'arrivée de cette édition. .

 

L'arrivée à l'arche du Panda Raid, celle qu'ils ont traversé tant de fois ces jours-ci, marque la fin d'une aventure présumée épique et qui a répondu aux attentes. Nous avons eu une fête d'anniversaire, une demande de main et des larmes, beaucoup de larmes de joie de pouvoir terminer une édition qui semblait ne jamais venir. Tant pour les équipes que pour l'organisation, c'est aujourd'hui la touche finale de plusieurs mois de travail. Il ne reste plus qu'à le fêter à l'issue du dîner de raid et s'armer de patience pour le voyage de retour qui débutera demain.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Merci pour ce formidable et haletant reportage de la non moins formidable « saga des Blanco au pays des Pandas », où il apparaît que le "patriarche" a lui aussi de formidables réserves et n’a rien perdu de sa niaque et de sa verve d’antan ! MDR<br /> Pour tout ce bonheur qu’ils nous permettent de partager, l’équipage et ses supporters - à l’image du numéro d’inscription prémonitoire - méritent au minimum un double 51 qu’ils ont bien mérité (voire plus si affinités)... et que je vais de mon côté me servir et savourer à leur santé !!! <br /> *DD07*
Répondre
P
Un commentaire d'un "mousquetaire", entité marquante du trio infernal que nous pouvions composer à bien des occasions.<br /> <br /> Que d'histoires de fabuleuses tranches de vies racontées dans ces lignes et que de délires inoubliables à se remémorer lors de nos rencontres.<br /> <br /> Encore un grand merci à vous deux (Blanco et DD07), mais aussi bien d'autres, de me fournir de si bons souvenirs de toutes nos aventures partagées ! ! !<br />

Présentation

  • : Le blog de Patrice ou Div19
  • : Mes grandes virées en moto, dans la bonne humeur partagée entre amis.
  • Contact

Pages