Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 17:02

 

Les jours (et les nuits) se suivent et se ressemblent …

 

Voici, en images et après les vues d'hier, la situation de la soirée, de la nuit et de la journée (vu l'heure ce dimanche, je pense que ce sera aussi la nuit prochaine !) :

Essaye encore …
Essaye encore …
Essaye encore …
Essaye encore …
Essaye encore …
Essaye encore …

Avec un petit mot déposé sur le pare-brise vers midi !

 

Que cette personne se rassure, je n'avais pas de déménagement à faire et mes emplettes étaient de faible ampleur. Le passage restant pour accéder chez moi était donc encore suffisant.

Sinon, j'aurais dû attendre … longtemps ! ! !

 

Et puis, au moins, les véhicules de secours pouvaient intervenir avec un minimum de contraintes cette nuit, contrairement à la nuit dernière …

 

Il me semble bon, avant de craquer, moi ou d'autres, d'améliorer l'information, de tenter de continuer à avoir une démarche la plus pédagogique possible.

 

Il est vrai que plusieurs logements de cette rue sont inhabités … ou en vente (bonjour la motivation d'achat devant de telles situations ! ! !).

Néanmoins, certains de ces locaux sont utilisés, au moins de manière épisodique, ce qui est le cas du garage ici condamné par cette voiture …

Bon courage à celui qui veut sortir son vélo ou disposer de son matériel !

 

Alors, s'il vous plait, tenez aussi compte des contraintes des autres.

La vôtre, dans ce cas, est de faire quelques dizaines de mètres supplémentaires à pied en utilisant les parkings publics et gratuits du Champ de Foire ou de la bibliothèque (comme le font les riverains d'ailleurs).

 

Et, accessoirement, cette contrainte peut devenir un puissant avantage … en dehors d'un tout petit peu d'exercice supplémentaire !

 

Je vous assure qu'une voiture poussée par un puissant véhicule de pompiers ne se fait pas sans dégâts … ni poursuites judiciaires (cas vécu !).

 

Alors, si vous ne voulez pas faire l'effort pour nous riverains,
faites-le au moins pour vous et vos biens …
et le résultat sera identique :

un cadre de vie amélioré pour tous !

 

Lundi matin 5h50 – Une lueur d'espoir …

 

La jeune femme propriétaire de ce véhicule démarre et j'ai tout juste le temps de l'interpeller.

 

Lorsque je lui demande comment je pouvais faire pour un éventuel déménagement ou comment les pompiers pouvaient passer un brancard en cas de besoin, elle semble catastrophée et se confond en excuses.

Je n'ai franchement aucune raison de douter de sa sincérité et elle n'avait visiblement pas conscience de ces éventuelles conséquences.

 

Voilà qui me rassure et qui me conforte dans mon opposition à toute escalade ou dans le recours systématique à la force publique (d'autant que les gendarmes ont bien d'autres missions à assumer !).

 

Comme quoi, un peu d'information à tendance éducative peut porter ses fruits, élargir le regard, faire évoluer les pratiques …

 

Un affichage concret est peut-être, effectivement, une amorce de solution, au moins pour les personnes de bonne volonté, et j'ose encore espérer qu'elles représentent une majorité.

Pour les autres, et en ultime recours, quelques PV seront probablement salvateurs ! ! !

 

A suivre ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
C'est sur que dans le lot, certain(e)s ont la capacité à prendre conscience de leur inconséquence.<br /> Malheureusement je crains qu'il en reste encore beaucoup trop à "garer leur voiture comme un chien pose sa crotte"....<br /> Et pour ceux là, la pédagogie y'en a qu'une.... -défourailler le premier- enfin plus simplement le PV ou le truc que je t'ai indiqué hier, car si tu répètes l'opération (qu'au passage tu peux communiquer à tes voisins), au bout de deux ou trois fois qu'ils se seront fait "chier" à décoller un par un les petits morceaux d'autocollants placés dans leur champs de vision, il finiront par y réfléchir avant de se "re-garer comme des merdes".<br /> Désolée mais ce genre de comportement m'exaspère au plus haut point et j'en ai pas mal "souffert" quand j'habitais à Brest.<br /> Dorénavant ce qui m'exaspère c'est les bagnoles qui prennent le sens interdit devant chez moi (oh bien sur seulement maxi 50 mètres), plutôt que de faire 150 mètres de détour... Alors que le fameux sens interdit est mis de telle façon que si je voulais je pourrais rentrer chez moi en l'enfreignant que de 1 mètre ! Et moi, je ne le fais pas, je fais toujours le détour de 150 mètres. CQFD
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Patrice ou Div19
  • : Mes grandes virées en moto, dans la bonne humeur partagée entre amis.
  • Contact

Pages