Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 15:03

 

Tomtom déborde d'activité au cours d'un long week-end éprouvant. Je sillonne la région parisienne en tous sens et il m'apporte sérénité, gain de temps et sécurité.

 

Si je suis à l'aise sur la majorité des grands axes de cette mégalopole, je le suis moins dans les coins reculés, dans les banlieues non visitées depuis des décennies, au milieu des multiples échangeurs englués d'un trafic dense, au sein de nœuds routiers complexes et inconnus.

 

Partout, le GPS me guide avec sûreté, me permet d'anticiper les changements de directions, de me positionner sur les bonnes voies au bon moment. Ainsi, mon attention est complétement libérée pour surveiller la densité un peu folle de mon environnement et prévenir les multiples occasions de se faire bousculer ...

 

Et pour ce qui est de trouver une adresse précise, déjouer les sens uniques, virevolter au sein de quartiers neufs ou en pleine mutation, je ne prépare plus rien !

 

Auparavant, j'auscultais au préalable cartes et plans, essayais de les mémoriser, prenais des notes que j'insérais dans le lecteur de la sacoche de réservoir … Ces notes ne sont pas toujours lisibles lorsque toute l'attention est absorbée par l'analyse permanente d'un trafic aussi dense qu'agressif, par la lecture des panneaux … pas toujours explicites ou bien placés et même parfois absents …

Et là, il faut s'arrêter, ressortir cartes ou plans, réévaluer son itinéraire et reprendre sa route après avoir tout rangé, réenfilé ses gants … Que de marges de temps à prévoir, que de risques nouveaux pris !

 

Fini ce temps-là. Tomtom me guide sans faillir. Si je décide de changer d'itinéraire, il m'accompagne, recalcule avec justesse un nouveau parcours, gère le temps estimé d'arrivée, m'indique où se trouvent les stations-service les plus proches et surtout, m'amène exactement à l'adresse programmée, se jouant de tous les écueils tels les sens uniques, les voies piétonnes, les zones de travaux ...

Maintenant que j'ai acquis la confiance nécessaire dans l'outil, je déambule dans ce magma automobile avec une sérénité accrue. Toute l'attention est portée sur la route et ses aléas, sur les autres usagers et leurs multiples inattentions ou "égarements".

 

Dans ce contexte, le Rider 400 conjugue parfaitement gain de temps et sécurité accrue !

Une nouvelle configuration de route pour le Rider 400 !

Une pression sur l'étoile de destination, une nouvelle pression sur l'icône "Aller",
quelques secondes et le parcours est opérationnel !

 

Mais pour le retour, Tomtom s'exerce dans un environnement nouveau : le brouillard …

Trois heures de route dans une purée de pois dense où le manque de visibilité est encore amplifié par le film de gouttelettes qu'il faut continuellement évacuer de la visière.

 

Un coup d'œil sur l'écran et je peux anticiper l'approche d'un rond-point ou d'une commune, un virage plus prononcé, un carrefour … Dommage qu'il ne détecte pas encore les trainées de boue ou les amas de feuilles mouillées qui ont parfois tendance à s'accumuler en surfaces particulièrement glissantes …

 

Et ceci s'avère particulièrement sécurisant lorsque je suis coincé derrière un camion pendant plusieurs dizaines de kilomètres. La faible visibilité assortie d'un nombre impressionnant de voitures sans feux (ou en feu de position ce qui revient au même –sauf dans leurs têtes, ils ont allumé leurs lumières !) m'empêche de doubler. Lorsque les feux stops du mastodonte s'éclairent, je peux ainsi savoir si c'est pour une raison précise liée à l'environnement que je peux analyser sur l'écran du GPS d'un simple et rapide coup d'œil, ou si je dois me préparer à un évènement impromptu (voiturette plus lente, travaux, dépassement d'un vélo …).

 

Encore un apport précieux !

 

Mais après avoir passé la Loire, le soleil est omniprésent et je peux profiter de la suite sans avoir à évacuer tout le stress que j'aurais accumulé sans l'efficace support de Tomtom …

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Salut mon gars<br /> quoi de neuf?<br /> Dis donc combien ils t'ont donné chez Tomtom pour que tu en parles si bien?<br /> Quand est ce que tu passes dans le coin?<br /> Bonne route à bientôt
Répondre
D
Didier SIMON de Chambley 54<br /> simonchambley@orange.fr<br /> @+
P
Bonjour,<br /> Simon ? Oui, mais lequel ?<br /> Et donc dans quel coin ?<br /> <br /> Bon, chez Tomtom, ils se sont contentés de me fournir l'appareil pour que je le teste …<br /> D'ailleurs, ils n'avaient pas trop apprécié que j'insiste sur un bug dans mon premier compte-rendu (connu, normal pour un produit nouveau –au moins pour moi – et en cours de correction) !<br /> <br /> Et comme je l'avais annoncé chez Tomtom, il est hors de question que je "baratine" …<br /> Alors oui, je suis impressionné par les capacités de l'outil et j'en apprécie les apports.<br /> <br /> Toutefois, j'ai toujours une certaine réserve et ne souhaite pas me faire dicter ma conduite par une machine. Mais celle-ci est assez souple pour se plier à mes humeurs du moment ! ! !
A
C'est une déclaration d'amour ? ;-)
Répondre
P
Pas de crise de jalousie s'il te plaît ! ! !<br /> Bon, plus sérieusement, je n'en suis heureusement pas là Jessica …<br /> Mais effectivement, je suis impressionné par les capacités de la machine et étonné de ses apports dans "l'assistance à la conduite" …<br /> Tout le temps et le manque d'attention inhérent au contrôle permanent du compteur afin d'éviter les foudres de Rennes et les ponctions de Bercy est en partie annihilé par ce Tomtom qui permet d'anticiper nombre de situations à risque.

Présentation

  • : Le blog de Patrice ou Div19
  • : Mes grandes virées en moto, dans la bonne humeur partagée entre amis.
  • Contact

Pages