Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2017 6 26 /08 /août /2017 10:48

 

Pour me rendre sur ce superbe circuit routier des Ardennes Namuroises à l'occasion du Belgian Classic Trophy, quelques détours pour saluer des amis, tenter d'améliorer ma culture générale, me souvenir de faits historiques ou de certaines de mes activités de jeunesse …

Ce rapide périple débute par Amiens où Marlène et Éric ne se contentent pas de fournir gîte et couvert, mais nous font découvrir le superbe spectacle de la cathédrale servant de support à des jeux de lumières fantasmagoriques.

En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …

 

En repartant vers l'est, sur la gauche, une tour particulière s'érige au milieu des champs. Un petit détour permet de se retrouver devant le mémorial australien dédié aux combattants des terres australes morts pour la France lors de la première guerre mondiale.

Matière à réflexion …

En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …

 

Un peu plus loin, un vieux souvenir en sortant d'Origny Sainte Benoite (02). Le lieu de ma première gamelle en moto, probablement en 1973 … La patte de de fixation du tambour avant de la CB 350 Honda s'était dévissée. Freinage brutal et impromptu et décrochage de la roue amplifié par un sol humide et gavé de boue de betteraves …

Mon frangin, Jean-Marie, passager alors que j'avais l'interdiction formelle de l'emmener, me dépasse les 4 fers en l'air, glissant sur mon sac à dos … Mais je suis reparti avec la bécane et une rotule fêlée … découverte plus tard !

 

Et si j'emprunte cette route, c'est pour revenir  sur un haut lieu de mon adolescence : le château de Guise, en chantier permanent sous la houlette du Club du Vieux Manoir !

J'en ai passé du temps dans ce vaste dédale de murs, de salles, de bastions, de souterrains, de ruines …

J'y ai appris nombre de techniques, mais aussi et surtout la vie en collectivité, le plaisir du don de soi, le travail d'équipe, l'entraide, le partage … et cela doit faire 45 ans que je n'y suis pas revenu !

Séquence nostalgie, mais aussi émotion en constatant la masse de travail réalisée et la présence des jeunes générations tout aussi motivées, joyeuses et disponibles !

En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …

 

J'en profite pour découvrir le Familistère de Guise que je n'avais jamais pris la peine d'approcher.

Impressionnante l'histoire et les réalisations de ce capitaine d'industrie, Jean-Baptiste André Godin, qui voue sa vie à l'expérimentation sociale, dans un 19ème siècle en pleine révolution industrielle en apportant éducation et hygiène dans le but d'offrir les conditions de l'émancipation des classes populaires.

Vaste programme d'une utopie jugée réussie !

En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …

 

Pour terminer ce périple, un rapide arrêt à la citadelle de Montmédy, un triste lieu de bien des guerres, mais une architecture grandiose, démesurée, initiée par Charles Quint !

En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …
En route pour Gedinne …

 

Il est temps maintenant de se propulser vers la frontière Belge, retrouver une sereine ambiance de motos et de copains …

Gedinne nous voici ! ! !

Repost 0
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 08:26

 

Début juin, au cœur et sur le mythique anneau de Montlhéry, se déroulait le Cafe Racer Festival …

Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …

 

Je vous évoque cette superbe manifestation sur Mototribu (texte et galerie photos) :

http://mototribu.com/classique-cafe-racer-festival-2017-la-consecration-internationale-le-recit-de-patrice-altazin-photos-hd/

 

Mais c'est aussi l'occasion de retrouver bien des copains dont Bruno, Éric, Jacky, Jean, Serge, … et tant d'autres !

Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Le Cafe Racer Festival à Montlhéry …
Repost 0
13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 11:57

 

"Petite" balade de quelques centaines de kilomètres en cette journée rouge sur les routes de France …

Le trafic s'amoncelle derrière un touriste en goguette admirant un paysage, un camping-car poussif et surchargé, une voiturette époumonée ou une Mamie allant déjeuner chez tonton Jules …

Pas drôle, c'est sûr, mais il faut bien que tout le monde vive …

L'on pourrait juste regretter ces temps où ces chicanes mobiles se rangeaient quelques instants pour fluidifier le magma de véhicules générés par ces trains de sénateurs …

En moto, il est relativement simple de dépasser ces obstacles, mais pas toujours aisé. La franche accélération, la vivacité de l'engin offrent des avantages indéniables, mais il faut redoubler de vigilance car tous les usagers ne sont pas obligatoirement adeptes du rétroviseur et du clignotant …

Ce samedi 12 août, ces cas se reproduisent à maintes reprises et la tension est mise à rude épreuve, d'autant que ces files s'allongent, engendrant l'énervement des usagers. Les distances de sécurités se réduisent, même sous la pluie, les dépassements hasardeux se multiplient, dans les deux sens de circulation et donc les risques s'accroissent grandement.

Radar embarqué … accidentogène ?Radar embarqué … accidentogène ?

 

Mais j'enrage lorsque que je constate, après avoir patiemment remonté des kilomètres de queue (de véhicules, faut-il le préciser ?), que l'obstacle est un véhicule banalisé muni d'un radar embarqué respectant la consigne des 80 km/h sur route …

Effarant ! ! !

Ne serait-ce pas un peu de la provocation, du "pousse au crime" ?

Car pour doubler, et profiter du large espace libre ainsi créé, pas question de respecter la limitation de vitesse, à moins de disposer d'un très long dégagement, comme cela nous était enseigné dans des temps immémoriaux … En effet, dans de nombreux cas, un excès de vitesse momentané est un gage de sécurité, voire le moyen d'éviter un accident.

Et pour certains, le dépassement de ce véhicule pervers s'est réalisé avec un différentiel important générateur de probables tracas ultérieurs …

Radar embarqué … accidentogène ?Radar embarqué … accidentogène ?

 

Nos chers édiles devraient peut-être abandonner de temps en temps leurs véhicules avec chauffeurs et sirènes afin d'élaborer des solutions plus adaptées … après avoir vécu et supporté tous les paramètres du sujet (la circulation étant loin d'être le seul !) ?

Comme je l'ai déjà écrit à plusieurs reprises, je ne suis pas contre les contrôles de vitesse et les sanctions associées, mais je réfute les beaux discours comme celui de la Sécurité Routière qui camoufle la politique de la Sécurité Rentière !

Et nous sommes là devant un magnifique exemple des effets pervers non maitrisés de décisions arbitraires qui, en plus, ne s'attaquent pas au premier facteur de l'accidentologie ! ! !

Repost 0
Published by pat19 - dans Humeur
commenter cet article
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 11:19

 

Cela fait des années que deux appendices ornent le carénage tête de fourche de ma fidèle quatrième Diversion …

Et cela fait autant d'années que je m'interroge sur la réelle efficacité d'un tel dispositif …

Protection contre les sauvages … animaux !
Protection contre les sauvages … animaux !
Protection contre les sauvages … animaux !

 

Bien sûr, avec ces sifflets ultrasons censés éloigner les animaux,  je trouve que les situations de risques inhérentes aux rencontres inopinées sont moins fréquentes que par le passé, mais ce n'est pas une analyse infaillible, loin de là. C'est très subjectif !

Mais en ce petit matin du 16 juillet, mon sentiment est néanmoins grandement conforté.

Au retour de la fête des 19 ans du Moto-Club Meymacois, près d'une centaine de kilomètres dans la nuit profonde, au milieu des bois et des reliefs du Massif Central, m'offrent une solide révision du bestiaire, entre autre forestier.

Des dizaines d'apparitions tout aussi fortuites que furtives m'enjoignent à la plus grande prudence.

Certaines de ces visions sont tellement proches qu'elles sont parfaitement identifiables, même avec le phare un peu faiblard de la Div. :

Un chevreuil qui se hisse dans le coteau, une belette (ou martre ?) qui détale précipitamment, un renard qui traverse gaiement, un second chevreuil en maraude, 3 lapins dont un évite de peu la roue avant après une volte-face salvatrice (heureusement, c'était en pleine courbe !), un chat en chasse ou un chien fugueur …

Et, visiblement, chacun de ces animaux avaient une attitude de fuite à l'approche du monstre siffleur !

Alors, outre une conduite prudente et attentive, ces appendices semblent vraiment écarter au moins une partie des risques !

Mais j'étais tout de même plus détendu avec le lever du jour …

Repost 0
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 11:00

 

Tous mes lecteurs savent bien que la moto est ma passion. Ce n'est pas un scoop !

Mais tous ne savent pas que je suis aussi féru de l'Entreprise en général, du marketing et de la communication en particulier et que c'est mon boulot.

Et c'est donc avec cette double vision que je m'offusque devant un stand du Cafe Racer Festival, à Monthléry …

Un emplacement très professionnel. Des piles de catalogues impressionnantes, des "goodies" à profusion (porte-clés, stylos, autocollants, …) et une équipe pléthorique et affable.

 

Mais que font-ils là ces marchands, dans un univers de débauche mécanique,
d'art de la transformation, de passion de la moto ?

 

Certes, de belles bécanes trônent devant et sur le stand, les produits proposés sont liés à la moto, mais je suis déçu par l'attitude de l'organisateur qui accepte ce que je considère comme une verrue … dans le sens ou cela semble trop orienté "business" !

Néanmoins, je suis ici pour Mototribu et je me dois d'essayer d'avoir un œil suffisamment objectif.

Alors je pénètre sur ce stand et débute une discussion qui s'avère passionnante, qui bouscule complètement mon a priori initial.

Ces deux motos, ce n'est pas qu'un appât pour attirer le chaland, c'est l'œuvre de salariés, tout aussi passionnés, qui ont réalisé ces superbes machines en dehors de leurs heures de travail ! ! !

Une Dominator se mue en "Louis Domina". Un scrambler du plus bel effet.
Mais si l'aspect esthétique est bien visible, les transformations sont profondes, jusque dans les tréfonds du moteur dont la puissance initiale de 44 cv évolue à 62 cv.

Un joli et crapuleux bijou :

Lorsque marchandisation rime avec passion !

 

Et que dire de cette superbe VFR "Lemmy" (en hommage au regretté chanteur de Motörhead) rebâtie sur un cadre spécifique ?

De l'alu en pagaille, éblouissant sous le soleil, 49 kg de gagné et une originale vue plongeante sur les cornets d'admission.

Lorsque marchandisation rime avec passion !
Lorsque marchandisation rime avec passion !

 

D'ailleurs, Valérie Moreno (Moto Journal) questionne l'un d'eux : combien de temps avez-vous passé pour cette VFR. Kay Blanke lève les yeux au ciel … et si la réponse est loin d'être précise, elle sue la passion dans l'expression de moult détails de cette réalisation.

Je suis maintenant subjugué par cette équipe du personnel de Louis qui fait de grands efforts pour renseigner en français et présenter cette entreprise d'outre Rhin ancestrale (1938), rompue à la vente à distance bien avant l'internet (1964) et passionnée par la moto depuis toujours (1957 importation BSA et Matchless puis en 1969, Kawasaki).

Et en 2014, Louis démarre sa boutique en ligne sur la France : https://www.louis-moto.fr/ mettant ainsi à disposition de l'hexagone plus de 35 000 produits pour bichonner nos bécanes !

Lorsque marchandisation rime avec passion !

 

Alors oui, ce sont bien des marchands, mais pas que !

Et s'ils sont aussi efficaces derrière leurs écrans et au sein de leur 42 000 m2 de leur centre logistique que dans la réalisation de leurs superbes bécanes, nous n'avons vraiment pas de soucis à nous faire …

Mais en restant sur mon sentiment initial, je n'aurais pas découvert ce qui pouvait se cacher sous les apparences (au moins tel que je les ressentais) !

Un grand merci à cette équipe pour un chaleureux accueil, des moments de partage de notre passion et l'histoire de leurs œuvres fabuleuses !

 

Et si vous voulez vous faire votre propre idée, à peu de frais, faites l'acquisition du "Grand Manuel de Mécanique Louis" (41 conseils éloquents sur 148 pages à prix coutant, soit 1,99 € !).

Pour moi, c'est une belle et parfaite image de l'esprit de cette "Fun Company" !

 

Lorsque marchandisation rime avec passion !
Repost 0
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 17:11

 

J'y étais, sous un ardent soleil, avec une casquette Mototribu …

Alors, plutôt que me répéter, ciquez sur ce lien qui vous permet d'accéder à mon CR ainsi qu'à la galerie de photos :

Coupes Moto Légende 2017 …
Coupes Moto Légende 2017 …

 

Bonne découverte !

Repost 0
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 10:06
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !

Ce premier week-end de juin était plein de promesses …

J'ai dû décliner une invitation à une exceptionnelle réunion familiale (+ de 100 personnes) au profit de ma présence à Magny-Cours avec le team MC19 qui participait à la course d'endurance de 12h00 !

Si le choix était cornélien, mon engagement aux côtés de l'équipe sportive du Moto-Club Meymacois était antérieur …

Et si je peux avoir des regrets de ne pas avoir retrouvé Tantes, Oncles, Cousines et Cousins … sans compter la découverte d'une descendance pléthorique et inconnue, j'ai tout de même vécu des moments extraordinaires.

Vous pouvez vous en faire une idée dans mon compte-rendu disponible sur le site du Moto-Club Meymacois sous le titre : "5 jours … pour une réussite ! ".

Quant à l'ambiance, elle me semble particulièrement palpable dans le clip réalisé par notre ami Yves-Alain Enndewell, photographe, entre autres :

Bonne découverte !

12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
12h00 de Magny-Cours ... Fantastique !
Repost 0
Published by pat19 - dans Team MC19 Humeur
commenter cet article
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 09:22


Sur la route qui me mène au Café Racer Festival à Montlhéry, une affiche attire mon attention, rapidement confortée par la première vision :

Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !


Voilà donc de quoi faire une pause attractive susceptible d'améliorer ma culture de la moto américaine et, accessoirement, des imposantes voitures :

Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !


Mais je me trouve aussi plongé dans la fabuleuse histoire de Matra, de ses bolides bleus trustant les victoires sur divers types de compétitions qui ont émaillées mes jeunes années :

Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !


Ce musée, c'est aussi la démonstration d'un savoir-faire technologique indéniable :

Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !
Musée Matra ... une halte bien sympathique !


Enfin, c'est aussi l'occasion de revivre l'épopée de l'Espace, véhicule précurseur de bien des modes actuelle :

Musée Matra ... une halte bien sympathique !


Une visite à recommander donc :
http://www.museematra.com/

Repost 0
Published by pat19
commenter cet article
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 07:28

 

Il y a quelques jours je vous annonçais la perspective de 6 invitations pour le Bol d'Or …

 

En voici déjà deux à gagner.

2 invitations pour le Bol d'Or !

 

Ce sera ce dimanche 4 juin en fin de journée à Magny-Cours, après la seconde course des 12h00, lors des festivités du Moto-Club Meymacois (cf. l'article "2 places pour le Bol d'Or !").

2 invitations pour le Bol d'Or !
2 invitations pour le Bol d'Or !
2 invitations pour le Bol d'Or !
2 invitations pour le Bol d'Or !

 

Ce Moto-Club profite de sa participation pour réunir tous ses amis autour d'un apéritif dinatoire et célébrer les prouesses (enfin, nous l'espérons) de la #119, machine du Team MC19.

 

Ces deux invitations au Bol d'Or seront les deux premiers lots de la tombola réalisée à cette occasion ! ! !

Venez donc nous rejoindre dans le paddock pour profiter de ces moments.

 

Pour les quatre invitations suivantes, il suffit de surveiller le site de Mototribu … et prendre connaissance d'un de ses derniers articles relatif à l'accueil des spectateurs au Bol d'Or :

"Bol d’Or, (15-17 septembre), les spectateurs seront chouchoutés"

2 invitations pour le Bol d'Or !

 

A bientôt pour la suite donc …

Repost 0
Published by pat19 - dans Idées
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 12:41

 

Cette année, la 81ème édition du Bol d'Or s'annonce sous les meilleurs auspices avec un accueil complètement revu pour les spectateurs …

 

Plus de confort …

Plus de convivialité …

Plus de spectacle …

 

Pour fêter dignement ces nouveautés, Larivière Organisation, associé à 2 autres acteurs du monde moto, offre 6 invitations à gagner !

6 invitations pour le Bol d'Or à gagner !

Comment ?

A découvrir dans le courant de la semaine prochaine.

 

En attendant, bon week-end … patient !

Repost 0
Published by pat19 - dans Idées
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Patrice ou Div19
  • : Mes grandes virées en moto, dans la bonne humeur partagée entre amis.
  • Contact

Pages